En 2020, Firefox pourrait devenir le premier navigateur Web à bloquer par défaut les notifications proposées par de plus en plus de sites Web, selon les constatations de ZDNet.

L’idée de la fondation Mozilla, l’éditeur de Firefox, est de ne plus afficher les petites fenêtres de notification qui apparaissent désormais sur de nombreux sites Web. En effet, selon Mozilla, une immense majorité de ses utilisateurs rejettent ces notifications, considérées comme une gêne, à l’image des popups publicitaires intrusifs. À noter qu’ils sont aussi parfois vecteurs de spam, pour ne rien arranger. À la place, le navigateur affichera une icône dédiée sur la gauche de la barre d’adresse signifiant qu’une notification est disponible. Cette nouvelle fonctionnalité pourrait être déployée dès le début de l’année 2020, avec la mise à jour Firefox 72.

En 2019, Firefox a déjà terriblement évolué, gagnant notamment en performances, favorisant les scripts dont l’internaute a besoin en premier afin de charger plus rapidement chaque nouvelle page. En cas de nombreux onglets ouverts, Firefox suspend également automatiquement l’activité de ceux qui ne sont plus utilisés. La toute dernière version de Firefox (70) a quant à elle inauguré un nouvel espace entièrement dédié à la protection de la vie privée. Désormais, il est possible de bénéficier de nouveaux outils pratiques comme Firefox Monitor, qui permet de s’inscrire à des alertes de fuites de données, ou encore Firefox Lockwise qui permet d’enregistrer et de synchroniser ses mots de passe sur tous ses appareils en toute sécurité.

Enfin, la fondation Mozilla plancherait également sur une déclinaison payante de son navigateur. Cette version Premium, aux avantages encore inconnus, serait facturée 4,99 dollars par mois pour une expérience utilisateur enrichie.