Huawei doit présenter le 17 octobre 2019 une nouvelle gamme de smartphones pour le marché français. En pleine crise avec le gouvernement américain, le constructeur chinois n’a normalement pas le droit de sortir de nouveaux terminaux dotés des services Google (et de sa boutique d’applications). Huawei aurait pourtant trouvé une solution pour contourner le problème.

Dans une invitation envoyée à la presse, Huawei annonce qu’il présentera le Nova 5T, le tout premier modèle d’une nouvelle gamme de smartphones, Nova, pour la France. A noter qu’en Chine et en Asie, Huawei propose déjà une gamme similaire.

Ce Nova 5T est déjà distribué dans certains pays où il s’agit ni plus ni moins que d’un Honor 20 rebrandé. Ce n’est peut-être pas très original, mais cela présente un avantage, celui de contourner les sanctions américaines et de proposer un appareil disposant déjà de la certification Google et pouvant ainsi embarquer, outre Android, l’ensemble des ses applications et services associés, dont évidemment sa boutique en ligne (Play Store).

Pour rappel, le Honor 20 est un smartphone doté d’un écran LCD de 6,26 pouces. Il fonctionne grâce à un processeur Kirin 980 associé à 6 Go de RAM. L’une de ses particularités est de proposer un capteur d’empreinte digitale sur sa tranche. Enfin, côté photo, il comprend un triple capteur dont un ultra grand-angle. Ce smartphone de milieu de gamme est actuellement vendu 399,90 euros en Europe.

La sortie des Mate 30 et Mate 30 Pro attend pour l’instant toujours des avancées au niveau des négociations entre la Chine et les Etats-Unis, le gouvernement américain bloquant toujours l’utilisation des Google Web Services sur les nouveaux smartphones de la marque chinoise.