Ce week-end, Elon Musk a annoncé que la marque de panneaux solaires de toit de Tesla allait à nouveau être proposée, mais cette fois, au lieu de devoir acheter un système au coût prohibitif, les personnes intéressées pourront louer leur équipement pour seulement 50 dollars par mois (environ 50 euros). L’offre limitée à quelques Etats américains devrait être ensuite proposée en Europe.

Lorsque Tesla a racheté le fabricant et installateur de panneaux solaires SolarCity en 2016, et lorsque la firme a commencé à les vendre sous son nom, les clients intéressées par cette technologie étaient limités en raison de son coût. L’investissement démarrait à plus de 7.000$.

Elon Musk, le patron de l’entreprise, a annoncé le retour de Tesla Solar mais avec la possibilité de louer ses panneaux à partir de 50 dollars par mois.

Ce programme, appelé Rent Solar, est désormais proposé dans six Etats américains: en Arizona, Californie, Connecticut, Massachusetts, New Jersey et Nouveau Mexique. A en croire l’entreprise, ce nouveau programme ne comprend pas de coûts supplémentaires ni d’accords sur le long terme et le prix fixe mensuel comprend le matériel, l’installation et l’entretien.

Comme pour les panneaux solaires à acheter, trois tailles de système sont proposées, la plus petite offre débute à 50 dollars par mois, sauf en Californie où les frais de location démarrent à 65 dollars.

Elon Musk a souligné qu’il était tout de même “plus avantageux d’acheter le système, mais que la possibilité de location permet de faire des économies évidentes.”

Les personnes intéressées peuvent déjà s’inscrire dans les six Etats précités pour louer les équipements de Rent Solar. Le PDG de Tesla a par ailleurs annoncé que la marque serait proposée en Europe l’année prochaine, il y a donc de fortes chances que l’offre s’étendent au reste des Etats-Unis dans un avenir proche.