Si Endgame était présenté comme la conclusion d’une aventure débutée en 2012 avec le premier volet des Avengers, le film a tout de même laissé certains fans perplexes. Dans le feu de l’action, plusieurs séquences n’étaient pas forcément des plus claires. Heureusement, la sortie digitale du film a permis d’éclairer certaines lanternes.

Parmi les scènes les moins claires, on retrouve le moment crucial où Iron Man récupère le fameux gant d’Infini. Jusqu’à cet instant précis, tout semblait perdu. Malgré la résurrection des superhéros et la lutte acharnée de ceux-ci pour anéantir Thanos et ses sbires, le géant violet arrive à récupérer et enfiler le gant d’Infini. Tout semblait perdu jusqu’à ce qu’Iron Man arrive à lui reprendre l’objet destructeur. Mais comment Tony Stark a-t-il pu le lui voler ?

Il est vrai que la scène n’est pas très claire. Plusieurs superhéros avaient déjà essayé par le passé d’arracher le gant à Thanos, sans succès. Qu’est-ce qui a changé cette fois-ci ? Certains ont pu penser que les scénaristes du film ont simplement eu recours à une facilité scénaristique : Iron Man a réussi à lui voler le gant et c’est tout. Fin du film.

Grâce aux commentaires de la version digitale, on apprend la raison de ce retournement de situation décisif. Ce qui a changé cette fois-ci, c’est que le gant avait été élaboré par Tony Stark. Il était constitué de nanotechnologie.

L’un des scénaristes, Stephen McFeely, explique qu’en réalité, Iron Man n’a pas volé le Gantelet de l’Infini à Thanos, mais lui a simplement volé les pierres. Une prouesse rendue possible grâce au fait que le gant était constitué de nanotechnologie, comme l’armure d’Iron Man. Le gant et l’armure partageaient une sorte de lien, ils communiquaient entre eux.

C’est grâce à cela que le transfert a pu avoir lieu. Il est vrai que l’armure du superhéros a déjà fait ses preuves concernant son adaptabilité, son extension et ses modifications. Iron Man n’avait « qu’à » communiquer à ses nanobytes de récupérer les pierres.

Si la nanotechnologie d’Iron Man lui a permis de porter le Ganteler de l’Infini et de supporter son pouvoir gargantuesque, lorsqu’il claque des doigts, c’est trop. La puissance de ce claquement de doigts ensevelit Tony Stark et aboutit à la triste fin que l’on connait.

Voilà qui vient expliquer logiquement ce retournement de situation.