Chaque mois, la rédaction de Geeko sélectionne pour vous les meilleurs DLC du mois, pour vos jeux préférés. Ce mois-ci, place à Titan Quest, Surviving Mars et Cities Skyline.

Titan Quest : Atlantis

Après nous avoir emmené à la découverte des royaumes du nord avec l’extension Ragnarök, Titan Quest nous propose une nouvelle aventure avec cette fois une destination un peu plus exotique puisque le joueur partira à la découverte des ruines de l’Atlantide.

Vendue 14,99€, cette nouvelle aventure propose de découvrir un nouveau chapitre dans l’univers de Titan Quest, d’explorer de nouveaux environnements et d’affronter de nouveaux ennemis. Elle repose toujours sur l’édition Anniversary du jeu, à l’image de Ragnarök.

Globalement, l’expérience se révèle très convaincante, avec quelques jolies retouches au gameplay (notamment un inventaire repensé), une aventure solo palpitante et même de nouveaux morceaux ajoutés à la tracklist.

Paradoxalement, Atlantis n’est disponible que sur PC, comme pour l’extension Ragnarök d’ailleurs, qui se fait elle aussi toujours attendre sur Xbox et PS4…

En définitive, si elle ne réinvente pas le jeu, l’extension Atlantis permettra aux fans de continuer à explorer l’univers mythologique de Titan Quest, avec un univers fort atypique qui s’inscrit parfaitement dans le monde de Titan Quest.

Surviving Mars : Green Planet

Les amateurs de jeux de gestion ont eux pu découvrir une nouvelle extension majeure pour Surviving Mars, avec Green Planet, qui ajoute de nombreuses nouveautés au jeu de conquête spatiale.

Avec cette extension, il est en effet question de terraformer la planète rouge, dans le but de rendre son environnement moins hostile à la présence humaine.

Tout ceci ajoute de nombreux éléments à l’équation, avec notamment la gestion de l’eau et la production de végétaux. Inutile de le préciser, il est beaucoup plus accessible sur PC que sur consoles. Y jouer au pad reste en effet un véritable cauchemar…

On notera au passage que cette extension ajoute également plusieurs nouveaux éléments, avec pas moins de 7 nouveaux bâtiments à construire, pour venir enrichir encore l’expérience de jeu.

Pourquoi est-elle incontournable? Parce que la terraformation était de base l’objectif final de la conquête de la planète rouge.

Cities Skylines : Campus

Autre jeu de gestion à avoir reçu une bonne grosse mise à jour, Cities Skyline a accueilli en mai son extension Campus, qui propose comme son nom l’indique de construire son propre campus.

Au programme : 5 nouvelles cartes, 7 nouvelles politiques générales et une grosse fournée de nouveaux éléments de gameplay, dont la gestion d’une équipe sportive universitaire, la remise des diplômes, la gestion des facultés, la vente de tickets pour les matchs. Bref, le plein de nouveautés!

L’ensemble fonctionne plutôt bien et les mécanismes de jeu se révèlent très intelligents puisqu’il faudra augmenter la réputation de son université pour attirer de nouveaux étudiants. Les créations académiques permettront de faire progresser le campus, qui gagnera davantage encore en notoriété. Recherche et productions font partie intégrante de la vie universitaire et cet aspect n’est pas oublié dans l’extension.

De manière générale, on pourra toutefois regretter que le concept soit très américanisé, avec une vie universitaire calquée sur celle des campus américains… Mais c’est plutôt logique pour une production made in USA. Le prix, lui, reste plutôt correct puisqu’il faudra débourser seulement une douzaine d’euros pour en faire l’acquisition.