L’Association française de normalisation (Afnor) publie une toute nouvelle norme (NF Z71-300) ayant pour objectif de proposer des solutions pour faciliter l’écriture du français avec un clavier commercialisé en France. Il en ressort deux modèles de clavier “azerty” et “bépo” améliorés.

Les modèles “azerty” actuels ne permettent pas d’écrire facilement des caractères accentués en majuscule, d’utiliser des “doubles chevrons” ou encore de fusionner la lettre e dans le a ou dans le o. L’objectif est donc d’améliorer l’ergonomie du clavier et de faciliter la saisie de n’importe quel texte en français.

Les membres de la commission de normalisation proposent pour cela deux modèles de claviers. Le premier est un modèle de type “azerty” optimisé. Les 26 lettres de l’alphabet ainsi que les chiffres ne changent pas de place, contrairement à d’autres signes tels que certaines voyelles accentuées, l’arobase, la ponctuation, le dièse (massivement utilisé sur les réseaux sociaux comme hashtag), les symboles monétaires, etc. Le deuxième modèle est un modèle “bépo”, méconnu du grand public mais souvent considéré comme proposant la disposition la plus ergonomique et efficace possible pour la saisie du français, mais aussi pour la programmation.

Cela ne signifie pas qu’il va falloir pour autant changer de clavier, même si les constructeurs vont dès à présent pouvoir proposer, s’ils le souhaitent, des claviers répondant à cette nouvelle norme. Pour rappel, celle-ci n’impose absolument rien à personne.