Il y a 30 ans, le 13 mars 1989, le Britannique Tim Berners-Lee, alors membre de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), soumet un projet qui va rapidement donner naissance à l’application la plus populaire d’Internet : le Web.

Ce 13 mars 1989, Tim Berners-Lee lance donc les bases de son projet de système de gestion de l’information reposant sur des liens hypertextes. L’idée, ambitieuse pour l’époque, est de créer tout un environnement basé sur un système de liens hypertextes afin de communiquer facilement et de relier entre elles des ressources internes du CERN. Concrètement, cela signifie que des textes peuvent renvoyer vers une nouvelle page dédiée lorsqu’un utilisateur clique dessus.

De 1989 à 1991 vont ainsi naître les fondamentaux du Web tel qu’il existe encore aujourd’hui, ce projet dépassant largement le cadre du CERN. Attention d’ailleurs à ne pas confondre le Web et Internet, qui englobe quant à lui l’ensemble du réseau de communication mondial, descendant d’ARPANET qui servait à l’origine essentiellement à relier certaines universités américaines entre elles.

Suivront les premiers navigateurs et serveurs HTTP.

Pour fêter l’événement, le CERN a justement mis en ligne un outil amusant qui reproduit le tout premier navigateur Web de l’époque, baptisé tout simplement WorldWideWeb.

A noter que Tim Berners-Lee est toujours aujourd’hui le président du World Wide Web Consortium (W3C), un organisme de standardisation à but non lucratif fondé en 1994.