Le 5 mars à Genève, Goodyear a dévoilé Aero, un prototype de pneu destiné aux véhicules sur route mais aussi…aux voitures autonomes volantes.

Alors qu’Airbus, Uber, Google ou même Toyota développent des voitures volantes et des taxis aériens qui seront mis en service dans les prochaines années (dès 2020), les fabricants de pneus doivent adapter leur offre.

Goodyear a dévoilé le prototype Aero “capable de faire office de pneu sur route, mais aussi d’hélice”.

Cette invention 2 en 1 bénéficie d’une conception multimodale munie de rotors basculants. Les conducteurs (et pilotes) pourront ainsi passer sans peine de la conduite au vol. L’engin servira de groupe motopropulseur au sol et d’aéronef pour décoller. Grâce à la propulsion magnétique, ces roues sont assez résistantes pour supporter la grande vitesse de rotation nécessaire à un décollage vertical.

Les pneus Aero seront équipés de capteurs à fibre optique et d’une intelligence artificielle. Capables de surveiller eux-mêmes leur état d’usure, ils intègrent un processeur IA qui les rend capables de communiquer avec d’autres véhicules et avec des infrastructures. Ces fonctionnalités sont toujours en phase de développement.

Pour le moment, Aero reste un prototype. Aucun véhicule existant n’est encore en mesure d’en bénéficier. Le prototype sera exposé à Genève.