Début avril, DC tentera de couper l’herbe sous le pied à Marvel en sortant quelques jours avant Avengers: Endgame un film dédié au super-héros Shazam! Ce personnage au caractère beaucoup plus enjoué qu’un Superman ou qu’un Batman est aussi bien moins connu. Présentation en cinq points de l’énergumène en question.

Le Captain Marvel de DC

Captain Marvel Adventures

Avant de s’appeler Shazam!, le super-héros au costume rouge et jaune se nommait…Captain Marvel! Il est en effet né en 1940 dans le comic book Captain Marvel Adventures paru chez l’éditeur Fawcett Publications.

Dans les années 70, DC Comics rachète la compagnie mais les droits du nom Captain Marvel, laissé vacants durant les années 50, étaient devenus la propriété de Marvel Comics qui les avait entre-temps rachetés.

DC dû donc renommer son héros Shazam!, qui est l’expression prononcée par le personnage de Billy Batson pour acquérir ses pouvoirs extraordinaires. A noter que lors de ses débuts, Captain Marvel était même accompagné de toute sa petite famille, à commencer par sa sœur Mary Marvel, Captain Marvel Junior et l’Oncle Marvel.

Le fait que DC sorte le film Shazam! seulement quelques jours après le Captain Marvel de son concurrent n’en est donc que plus savoureux…ou déstabilisant, au choix.

Un plagiat de Superman

Shazam & Superman

En 1940 Fawcett Publications sort donc Captain Marvel Adventures. L’éditeur a fait appel à C.C. Beck et Bill Parker pour créer un super-héros capable de rivaliser avec le succès de Superman (créé en 1933). Captain Marvel devient donc un super-héros très puissant qui se cache quant à lui derrière l’identité secrète d’un jeune adolescent. Le succès est rapidement au rendez-vous, avec même un record à plus de 14 millions d’unités écoulées en 1944, le public jeune de l’époque pouvant facilement s’identifier au héros.

DC ne tarde dès lors pas à intenter un procès à Fawcett pour plagiat, qu’il gagnera. C’est ainsi qu’en 1953, les aventures de Captain Marvel doivent être suspendues…jusqu’au rachat pur et simple de Fawcett par DC qui relancera la carrière du super-héros.

Six pouvoirs divins dans un seul super-héros

Shazam!

Beaucoup savent que pour se transformer, le personnage doit crier la formule Shazam! (d’où le point d’exclamation). Mais peu savent ce que cela signifie exactement.

Le jeune Billy Batson rencontre un vieux sorcier de la Grèce antique répondant au nom de Shazam et qui, pour poursuivre un éternel combat contre mal, trouve en Billy son digne successeur.

Il lui transfère alors ses six pouvoirs divins: la sagesse de Salomon, la force d’Hercule, l’endurance d’Atlas, la puissance de Zeus, le courage d’Achille et la vitesse de Mercure. Soit autant de pouvoirs incommensurables qui en font l’un des plus puissants héros de l’univers DC et dont les premières lettres des figures bibliques et mythologiques citées forment le mot Shazam. CQFD!

Le premier super-héros apparu à l’écran

Adventures of Captain Marvel

Non content d’être l’un des premiers gros succès de l’histoire des comics, Shazam! a également été le premier super-héros de papier à voir ses aventures portées sur grand écran dans le serial (une production feuilletonesque à petit budget souvent diffusée en première partie des longs métrages) Adventures of Captain Marvel.

Sorti en 1941, ce film en 12 épisodes est réalisé par John English (également auteur du Captain America de 1944) et William Witney (The Crimson Ghost). Il met en scène l’acteur Tom Tyler (qui tourna dans de nombreux westerns) dans le rôle de Captain Marvel qui doit enrayer la malédiction du Scorpion qui frappe les membres d’une expédition. Une première adaptation appréciée à l’époque, qui n’a pourtant connu aucune suite jusqu’à la version 2019 qui s’apprête à débouler sur nos écrans.

La faiblesse d’un enfant

Billy Batson Shazam!

La seule grosse faiblesse de Shazam! réside dans le fait que lorsqu’il est sous la forme de Billy Batson, il ne possède aucun pouvoir. Il est juste un adolescent comme les autres. C’est pourquoi ses ennemis tentent régulièrement de lui faire reprendre cette apparence inoffensive.

Par ailleurs, la foudre, qui lui tombe dessus lorsqu’il prononce “Shazam!” et lui donne son apparence super-héroïque, peut également lui redonner la forme de Billy. Les super-vilains qu’il croise essaieront également d’exploiter cette faiblesse.

Enfin, seule une magie suffisamment puissante peut rivaliser avec Shazam! C’est ce qui fait de Black Adam, ancien disciple du même sorcier qui a donné ses pouvoirs à Billy, l’ennemi juré de Shazam! sous la forme de son double maléfique, en quelque sorte.