Cinq ans après la fin de “Breaking Bad”, la série fera son retour à travers un long métrage pour le moment nommé “Greenbriar”. Selon Deadline et The Hollywood Reporter, l’histoire se focalisera sur le personnage de Jesse Pinkman, interprété par Aaron Paul. Si l’implication de Bryan Cranston, alias Heisenberg, reste encore incertaine, la sortie du film pourrait d’abord se faire sur la plateforme Netflix avant d’être disponible sur sa chaîne d’origine, AMC.

Selon The Hollywood Reporter, l’intrigue de cette suite suivra la fuite de Jesse Pinkman après les événements survenus lors du dernier épisode de “Breaking Bad”. Aaron Paul reprendra son rôle mythique du jeune junkie transformé en trafiquant de drogue tandis que l’implication de Bryan Cranston n’est pas encore confirmée.

L’acteur de 62 ans a pourtant fait part de sa volonté de faire partie de cette adaptation sur le plateau du “The Dan Patrick Show” affirmant qu’il adorerait apparaître dans le film si Vince Gilligan lui demande. “Je ne sais pas s’il y aura une apparition – flashback, flash forwards – mais je suis impatient parce que c’est +Breaking Bad+ et ce fut la meilleure période professionnelle de ma vie et j’ai hâte de revoir toutes ces personnes, même si ce n’est que pour une visite”, avait déclaré l’acteur en novembre 2018, à l’annonce du projet.

Le créateur de la série, Vince Gilligan, signe le scénario et la réalisation de cette adaptation dont le titre provisoire serait “Greenbriar” selon la presse outre-Atlantique. Le tournage a été lancé en novembre dernier et devrait s’achever en février au Nouveau-Mexique, là où la série avait été tournée. Aucune date de diffusion n’a encore été évoquée, mais il semblerait que Netflix, qui relaye “Breaking Bad” à travers le monde, aurait la priorité sur AMC, chaîne qui a diffusé la série de 2008 à 2013 aux Etats-Unis.

En six ans et cinq saisons, la série dramatique “Breaking Bad” s’est imposée comme l’une des meilleures de la télévision américaine en remportant 15 Emmy Awards, les Oscars de la télévision, dont quatre trophées revenus à Bryan Cranston et trois à Aaron Paul. La série s’était achevée en 2013 laissant le personnage de Walter White, alias Heisenberg, pour mort.