La connexion internet a été rétablie au bout de deux semaines de panne dans l’archipel des Tonga, ont annoncé les autorités de ce petit royaume du Pacifique sud.

“Content de te revoir, internet à #Tonga. Nous sommes heureux d’annoncer que la panne du câble est réparée et que #Tonga est de retour en ligne”, a tweeté Network Atlas, qui cartographie le réseau mondial, sous-marin et terrestre.

Le pays de 110.000 habitants avait été plongé dans une panne cybernétique le 23 janvier après la rupture du câble sous-marin qui le reliait au reste du monde. Cela avait représenté une catastrophe pour les activités quotidiennes et économiques de l’archipel, notamment dans le secteur clé du tourisme.

Pendant ces deux semaines, les Tonga ont utilisé une connexion locale par satellite, bien moins puissante, afin d’assurer la maintenance des opérations téléphoniques et en matière bancaire.

Les réseaux sociaux tels que Facebook et YouTube ont été bloqués afin d’économiser de la bande passante au profit des activités essentielles.

“Nous nous sommes réveillés avec une nouvelle bien agréable”, a dit le porte-parole du gouvernement tongien, Lopeti Senituli, à Radio New Zealand. “Ces eux dernières semaines ont été calmes, alors les gens essaient de rattraper le temps perdu dans les potins et les nouvelles”, a-t-il ajouté sur cette radio néo-zélandaise.

Le secteur économique a été durement frappé par la panne et des banques n’ont pu assurer les transferts d’argent venant de la diaspora tongienne dont dépendent certaines familles, selon le président de la Chambre de commerce, Paula Taumoepeau. “Il y a eu beaucoup de perturbations et nous espérons que les choses reviendront à la normale mardi”, a-t-il ajouté.

La cause de la panne n’a pas été établie. Les autorités enquêtent sur l’hypothèse selon laquelle le câble sous-marin aurait été coupé par l’ancre qu’un navire aurait traînée au fond de la mer.