Nintendo s’est félicité vendredi du succès “explosif” de certains titres pour sa console Switch qui se sont arrachés en peu de temps à plus de 10 ou 15 millions d’exemplaires chacun, alors qu’un nouveau modèle de cette machine hybride est en préparation.

Les ventes de la Switch, lancée par le pionnier japonais des jeux vidéo en mars 2017, ont désormais dépassé 32 millions d’unités à travers le monde. Même si le rythme cette année est un peu moins rapide que prévu (17 millions désormais attendus contre 20 millions précédemment), la ludothèque associée, elle, dépasse les espérances.

Super Smash Bros Ultimate (12,08 millions d’exemplaires vendus), Mario Kart (15 millions), La Légende de Zelda (11,68 millions) ou encore Mario Odyssey (13,76 millions) ont séduit chacun entre un tiers et près de la moitié des possesseurs de Switch (console semi-fixe, semi-portable).

“Ces jeux se sont vendus de façon explosive dès leur sortie“, s’est réjoui le patron de Nintendo, Shuntaro Furukawa, lors d’une conférence de presse dans un décor de salon d’hôtel des plus austères, à l’opposé de l’image dynamique et multicolore du secteur du jeu.

En début d’exercice, Nintendo pensait vendre 100 millions de jeux pour Switch (sans compter ceux conçus par des développeurs tiers) mais il a revu sa prévision à 110 millions.

Le PDG s’exprimait au lendemain de l’annonce de résultats qui ont confirmé le redressement de la firme centenaire de Kyoto, après une passe très difficile due à l’échec de sa précédente console fixe, la Wii U.

“L’activité des consoles restera le coeur de métier de Nintendo, car un appareil dédié permet d’offrir des modes et sensations de jeu que l’on n’a pas avec d’autres appareils“, a-t-il insisté.