Les conditions générales (CG) que les utilisateurs doivent approuver pour activer un smartphone, un service en ligne ou une application deviennent toujours plus longues et incompréhensibles. Selon le magazine suisse alémanique pour consommateurs K-Tipp, il faut 5 heures pour lire les CG du nouveau portable Samsung Galaxy.

L’acheteur doit accepter soit les CG du fabricant sud-coréen, soit celles de Google, qui fournit le système d’exploitation. Au total, il s’agit de pas moins de 73.000 mots. L’utilisateur d’un iPhone s’en tire mieux, puisque l’appareil et le logiciel proviennent du même producteur (Apple): il n’aura «que» 38.000 mots à lire.

Pour qui est tenté par les dix applications les plus populaires comme whatsapp, instagram ou spotify, il faut encore ajouter 80.000 mots supplémentaires contenus dans les CG, soit autant que le premier tome de la saga Harry Potter. A titre de comparaison, Ernest Hemingway s’est contenté de 27.000 mots pour son roman «Le vieil homme et la mer».