À peine sorti sur les écrans, Bumblebee pourrait déjà donner lieu à d’autres spin-off de la saga Transformers. Son producteur, Lorenzo Di Bonaventura, n’écarte pas l’idée du film sur Optimus Prime.

Il est l’un des personnages les plus emblématiques de l’univers Transformers, à tel point qu’un film entier lui est dédié : Bumblebee pourrait bien ouvrir la voie à une sorte de “Transformers cinematic universe”.

On est en tout cas en droit de se demander pourquoi le choix des producteurs s’est porté sur cet autobot et non un autre. Bumblebee aurait-il servi de brouillon pour d’autres métrages Transformers? Interrogé par Métro US, le producteur Lorenzo Di Bonaventura répond partiellement à cette question.

Un Optimus qui occuperait difficilement l’écran

En fait, nous avons un film d’animation en cours d’élaboration qui racontera toute la mythologie de Cybertron. Les fans vont adorer ça“, annonce Di Bonaventura. “On essaie de trouver un film solo Optimus Prime.

Seulement, le personnage manque de relief pour un film dédié. Le chef des Autobots est bien trop sage, juste et intelligent pour donner lieu à une histoire émotionnelle, d’après le producteur. Celui-ci fait un parallèle avec un autre personnage culte :  “Que dire d’Obi-Wan ? Ce n’est pas si facile.

Bumblebee : spin-off ou reboot?

Quant à savoir si Bumblebee tient plus du reboot que du spin-off, Lorenzo Di Bonaventura répondait dans une précédente interview relayée par Comicbook qu’il “déteste toujours ce mot“. Bumblebee ne colle pas parfaitement à la saga de Michael Bay mais ce n’était pas le souci premier du producteur.

Faites vivre au fan une nouvelle expérience. Comment faire évoluer les choses, c’est la chose la plus difficile, je pense, parce qu’il faut retenir pourquoi les gens aiment ça, mais en même temps, si vous leur donnez la même expérience, ils vont s’ennuyer avec ça“.

Bref, il faut s’attendre à voir poindre de nouveaux films autour de la franchise sans trop chercher à les lier à la saga qui s’est étalée sur environ 10 ans au cinéma, d’autant que les derniers films perdaient complètement pied avec la mythologie Transformers.