Réflexe du quotidien, véritable moyen de communication à part entière, le SMS ou Short Message Service est entré dans nos vies il y a plus de 25 ans. Chaque jour, les Belges envoient en moyenne 9 SMS, mais saviez-vous tout de ces messages instantanés ?

Joyeux Noël” est le premier SMS envoyé

Huit longues années, c’est le temps qu’il a fallu pour que le premier SMS soit envoyé après avoir été imaginé par l’ingénieur finlandais Matti Makkonen – qui n’a pas touché un centime depuis- en 1984 afin d’aider les malentendants à communiquer.

Pourquoi si long? Tout simplement parce que l’Institut européen des normes de télécommunications (ETSI) chargé de réguler la jeune industrie de la téléphonie mobile avait la lourde tâche de développer un réseau pour la téléphonie mobile capable d’assurer des appels téléphoniques ainsi que la transmission des SMS.

Plusieurs compagnies se disputent la paternité du premier SMS, mais il est officiellement reconnu que le premier SMS commercial fut envoyé le 3 décembre 1992 par l’ingénieur Neil Papworth au dirigeant de Vodafone, Richard Jarvis. “Joyeux Noël“, voilà le message transmis au moyen d’un ordinateur puisque les téléphones mobiles ne disposaient pas de clavier à l’époque.

160 caractères, la longueur idéale

En 1985, soit une année après que le SMS fut inventé, l’allemand Friedhelm Hillebrand s’est installé devant sa machine à écrire avant de taper une multitudes de phrases et de questions totalement aléatoires. L’ingénieur en communication a ensuite compter chaque lettre, chaque signe de ponctuation, chaque espace; comptabilisant presque toujours 160 caractères.

C’est ainsi qu’il a déterminé la norme pour les SMS, qui permettrait de rédiger à peu près n’importe quelle phrase. En tant que le président du comité pour les services non vocaux du GSM, Friedhelm a voulu faire transiter les messages instantanés par les canaux radio déjà utilisés par le téléphone. Ceux-ci ne permettaient le transport que de 128 caractères mais l’ingénieur est parvenu à repousser cette limite à 160.

C’est notamment cette limite qui a fait voir le jour au “langage SMS“. Contraints de réduire la longueur d’un message, les utilisateurs de GSM ont progressivement instauré des diminutifs pour de nombreux mots afin d’économiser les caractères.

Le Nokia 2010 était le premier GSM à supporter les SMS

Il faudra attendre 1994 avant de voir le premier téléphone commercialisé pour le grand public qui permette l’envoi de SMS. Le constructeur finlandais Nokia lance sur le marché le Nokia 2010, petit concentré de technologie et de révolutions pour l’univers de la téléphonie mobile.

Des touches comportant l’alphabet, un écran capable de lire deux lignes de textes en même temps, le nouveau-né de Nokia a tout pour devenir le porte-drapeau du SMS auprès du grand public.

Après la réédition du légendaire 3310, Nokia travaille également à la réfaction de ce modèle, moins connu, mais qui marqua l’histoire de la téléphonie mobile d’une pierre blanche.

Avant 1999, on ne pouvait échanger des SMS que sur le même réseau

Les premières années qui suivent l’introduction du SMS, les opérateurs téléphoniques ne se penchent pas vraiment sur les messages instantanés, convaincus que les GSM ne servaient qu’à communiquer oralement. Mais en 1997, de nombreux opérateurs se lancent dans l’aventure en proposant des offres SMS (L’ancien Proximus, Belgacom, n’a offert de service de SMS qu’en 1999).

Le SMS peine encore à décoller puisque seuls les abonnés d’un même réseau peuvent s’échanger des SMS. Il faudra attendre 1999 avant que n’apparaisse l’interopérabilité, permettant d’envoyer ou recevoir des SMS, quel que soit son opérateur. Écrire coûte à présent moins cher qu’appeler : le succès du SMS est immédiat. La pratique explose quelques années plus tard avec l’introduction des premier abonnement avec SMS illimités.

8300 milliards de SMS envoyés par an

L’avancée des applis de messagerie instantanée type Messenger, WhatsApp ou LINE, couplée au développement des offres de données mobiles pèsent lourd sur le SMS. Le nombre de messages envoyés diminue ces dernières années. Malgré tout, il s’envoie aujourd’hui 16 millions de SMS chaque minute, soit 8300 milliards en une année.

Le SMS reste un moyen de communication incontournable, 4,2 milliards de personnes à travers le monde utilisent ce moyen de communication. 97% des adultes en envoient au moins un chaque semaine. Le SMS est un meilleur moyen d’atteindre sa cible puisque 98% d’entre eux sont lus, contre 20% des e-mails. 45% des SMS reçoivent une réponse, alors que seuls 6% des e-mails ont un retour.

1 COMMENTAIRE

  1. […] Réflexe du quotidien, véritable moyen de communication à part entière, le SMS ou Short Message Service est entré dans nos vies il y a plus de 25 ans. Chaque jour, les Belges envoient en moyenne 9 SMS, mais saviez-vous tout de ces messages instantanés ? “Joyeux Noël” est le premier SMS envoyé Huit longues années, […] → Lire la suite […]

Comments are closed.