Selon les spécialistes des crypto-monnaies, le cours du bitcoin a chuté au point de rendre l’activité du minage de bitcoins peu rentable.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Pour rappel, le minage est un élément essentiel du système Bitcoin, puisqu’il permet d’enregistrer dans la blockchain (le registre des transactions) les nouvelles opérations effectuées par l’ensemble du réseau. C’est à l’aide d’une grande puissance de calcul que les mineurs vont résoudre des équations complexes qui viendront s’ajouter à la blockchain. Les mineurs seront ensuite rémunérés en bitcoin pour chaque équation résolue. Qui dit grande puissance de calcul dit matériel couteux et processus énergivore, voilà pourquoi l’intérêt pour le minage dépend directement du cours du bitcoin.

Si le minage de bitcoin était une activité lucrative il a encore quelque mois, la chute libre de la crypto-monnaie incite les mineurs à stopper leur activité. En effet, le prix d’un bitcoin atteignait presque 20.000 dollars en décembre dernier, alors que le cours de celui-ci est passé sous la barre des 9000 dollars à l’heure actuelle.

Le minage nécessite du matériel informatique spécialisé capable de fournir une grande puissance de calcul. Ces machines seront ensuite laissées allumées sans arrêt laissant ainsi au mineurs une facture d’électricité quelque peu salée. On comprend donc que l’attrait des mineurs soit en baisse puisque le coût dépasse bien souvent la rémunération.

Le minage, qui fait partie inhérente au fonctionnement du bitcoin, a néanmoins encore un avenir puisque le coût de l’électricité varie grandement d’un pays à l’autre. Ainsi la Chine, dont l’hydroélectricité représente 20% de la production du pays, offre un avantage certain aux mineurs de Bitcoin.

Article rédigé par Jean-Charles Dierickx