Un groupe de pirates serait parvenu à s’emparer de plusieurs films et shows télévisés pas encore diffusés et menacent Netflix de diffuser tout le contenu en ligne.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

En fin de semaine dernière, le premier épisode de la cinquième saison d’Orange is the new Black a fait son apparition sur la toile. Très vite, la rumeur d’un piratage a commencé à circuler sur le web. Un groupe de pirates, qui se fait connaître sous le nom TheDarkOverlord serait parvenu à pirater les serveurs de Netflix et à s’emparer de plusieurs contenus n’ayant pas encore été diffusés.

Selon DataBreaches.net, pas moins de 36 programmes auraient ainsi été dérobés. Outre Netflix, Youtube et plusieurs autres studios de production auraient également été la cible de ces attaques.

Les pirates n’ont toutefois pas agi dans un “intérêt collectif”. Comme l’a révélé Netflix, ils ont exigé de la part du géant du streaming une rançon. La multinationale aurait décliné de payer la somme exigée par les pirates, qui auraient dès lors décidé de diffuser l’intégralité de la cinquième saison d’Orange is the new Black sur Internet.

D’autres studios auraient à priori accepté de mettre la main au portefeuille pour éviter de subir le même sort.

Parmi les films & séries qui figurent sur la liste de contenus piratés, on citera ainsi les nouvelles saisons de Portlandia, New Girl, NCIS: Los Angeles, mais aussi le film XXX: Return of Xander Cage et plusieurs contenus originaux de Youtube Red.

Netflix a indiqué collaborer avec les autorités pour tenter de découvrir les auteurs de ce piratage.