La technologie qu’est celle des drones permet de développer des productions de qualité. 

Crédit : David-Étienne Durivage
Crédit : David-Étienne Durivage

De plus en plus de vidéos sont réalisées à l’aide de drones. Certaines sont l’oeuvre de professionnels travaillant dans le cinéma, d’autres de Youtubers et d’autres encore sont le fruit d’amateurs. Ci-dessous, une vidéo particulière puisqu’elle permet à son réalisateur d’approcher de très près de tigres de Sibérie.

La production est celle d’un réalisateur : David Etienne Durivage. Il est aussi le fondateur de Dizifilms. Cette plateforme se définit comme ” la référence en tournage avec drones professionnels d’UAS commerciaux”.

Quoi qu’il en soit, la vidéo ci-dessous permet d’entrevoir encore un peu plus ce qu’il est possible de réaliser à l’aide d’un drone.

Voyez vous-même :

4 Commentaires

  1. Tous les photographes et cinéastes animaliers respectant un minimum d’éthique savent que parmi leurs exigences figure en premier celle de ne pas déranger les animaux photographiés ou filmés. Ici Le Soir nous offre un exemple honteux de ce qu’il ne faut absolument jamais faire… Tout cela, pour faire l’apologie du drone, outil très intéressant, mais qui aux mains de photographes et cinéastes sans vergogne, conduit aux pires pratiques.

    Eh, Le Soir, vous les donneurs de leçons, les découvreurs de toutes sortes de “machinleaks”, vous êtes fiers de votre bêtise?

  2. Je ne suis pas d’accord avec vous. Cette vidéo est magnifique et donnera peut être l’envie à ceux qui l’ont vu de vouloir protéger les tigres et tous les autres animaux en danger comme les guépards, les rhinos, les léopards des neiges,… C’est vrai que l’homme détruit et tue la nature à cause de ls surpopulation et des dégats qu’elle entraîne mais c’est seulement en montrant des images aussi belles que des hommes voudront sauver ce qui peut encore l’être !

    • Je suis plutôt du même avis que Costas Charitos.
      Il apparaît clairement que les tigres ont été intrigués par le drône, quand ils dépensent de l’énergie, c’est pour chasser, il y ‘a un apport calorique à la clé.
      Ici, il semble bien qu’ils aient couru après le drône et donc dépensé de l’énergie complètement inutile.
      Quelle mauvaise idée donnée aux gens!
      Gérard, lorsque vous dites “L’Homme détruit et tue” oui, et cette façon de procéder ne fait pas exception.

    • Bonjour,

      Il est vrai que ces images sont magnifiques. Mais il y a des gens, des cultures ou rien, rien ne les arretent pour qu’ils se fassent plaisir. Sauf en évitant de leurs donner des idées.
      Tout le monde sait que les animaux sont en train de disparaitre agrande vitesse en afrique. Et le nombre d’américains qui dépensent des fortunes pour tuer un animal.
      On peut autoriser des images si elles sont faites par l’organisme des forets de Sibérie par exemple. Ou l’équivalent en Afrique du Sud. Mais le reste doit être impossible, avec des amandes supérieures au cout de l’expédition. L’intelligence et le respect ne sont pas liés à l’éducation, au niveau social, ou à quelque forme d’enseignement ou d’accompagnement: c’est la conclusion d’un séminaire de directeurs de grandes écoles d’ingénieurs et de management en France. Mais davantage à l’expérience, à l’échec, aux ennuis (qui créent une situation de remise en question).
      Cdt.

Comments are closed.