Au MWC 2016, les écrans flexibles n’ont pas manqué l’occasion de faire leur apparition. L’entreprise FlexEnable en a profité pour présenter son prototype et espère trouver des investisseurs.

Crédit Photo: D.R.
Crédit Photo: D.R.

On parle d’écrans flexibles depuis quelques années déjà et le moins que l’on puisse dire c’est que cette idée parait de moins en moins utopique. De plus en plus de sociétés s’y intéressent et les prototypes commencent à émerger petit à petit. Le dernier en date provient de la société britannique FlexEnable qui a profité du MWC (Mobile World Congress) de Barcelone pour exposer son prototype d’écran flexible. Celui-ci affiche un écran OLCD (Organic LCD) de 4,7 pouces, d’une épaisseur équivalente à celle d’une feuille de papier et placée dans une coque métallique assez flexible pour s’enrouler autour du poignet. Seul hic, cet écran n’est pas pliable à l’infini, mais selon un angle limité à cause de son rétroéclairage. Ce problème devrait néanmoins se résoudre lors de son passage à un écran OLED, ce qui permettrait d’éliminer le rétroéclairage en dotant chaque pixel de sa propre lumière.

Pour l’instant, l’objectif de l’entreprise était uniquement de montrer leur capacité à produire ce type de solution et trouver des investisseurs intéressés dans un tel projet, mais on peut déjà dire que le résultat est assez bluffant.

 

Anthony Ortiz Beltran (St.)