On a testé le système Playlink de Lenco

En fin d’année, Lenco a sorti son système d’enceintes “multiroom”, baptisé PlayLink.

PlayLink_Lifestyle2
Crédit photo: Lenco

Depuis l’été dernier, l’enceinte Grid 7 de Lenco est devenue un compagnon quotidien, aussi bien quand il s’agit d’écouter de la musique en balade que dans le salon aussi, où on apprécie sa maniabilité et sa souplesse tous terrains. Dans un esprit, moins mobile, Lenco a lancé à l’automne son PlayLink, un système pour écouter sa musique dans plusieurs pièces de la maison au départ du même terminal.

Depuis son smartphone ou sa tablette, le système PlayLink permet de gérer les choix musicaux de toute la famille dans différentes pièces. Lenco s’appuie sur la technologie développée par Quallcom pour assurer la diffusion où on veut, au volume qu’on souhaite.

Le Playlink se greffe ainsi soit sur le réseau wifi domestique, soit sur une connexion bluetooth pour interconnecter les appareils: via une appli dédiée, on contrôle donc le choix musical proposé sur chaque enceinte, ainsi que son volume, en un clic ou presque.

153
Crédit photo: Lenco

Le système se compose de trois éléments principaux et en vente séparément.

La PlayLink 4 est une enceinte compacte destinée aux pièces de taille moyenne. Elle a pour avantage d’être mobile, grâce à des batteries amovibles, moins souple tout de même que la Grid 7.

Plus grande, La PlayLink 6 se prête plus volontiers à de plus grands espaces, avec un rendu sonore plus puissant.

Enfin, le boîtier PlayConnect se greffe à un équipement audio extérieur (chaîne hifi, ampli) pour pouvoir y écouter de la musique en streaming.

Pour environ 600 euros pour l’ensemble, gérer l’ambiance musicale de toute une maison devient un jeu d’enfants. Un vrai jeu qui peut requérir pas mal de temps, si l’on se met en tête de gérer trois playlists dans trois lieux différents de la maison. Voire même pour régler la puissance sonore dans les différentes pièces de la maison.

Compatible avec la musique stockée sur son ordinateur ou sa tablette, avec la musique en cloud aussi bien qu’avec les services de Streaming comme Spotify, le PlayLink offre en théorie une large palette de combinaisons possibles.

Tout repose alors sur l’application dédiée, sur smartphone (on regrettera le manque d’une application calibrée pour les tablettes), avec laquelle on jongle pour grouper ou dégrouper le son, choisir tel morceau à diffuser dans la salle de bains tandis qu’on préfère tel autre dans le salon.

Au demeurant, les deux enceintes offrent un rendu du son de qualité – on parle bien de son en streaming. Le look s’affiche plutôt classique et sobre, dans la lignée de marques plus prestigieuses, vers lesquelles on sent bien que Lenco entend lorgner avec son PlayLink. Avec une certaine réussite, peut-on conclure au terme de ce test.