Venus présenter leur projet d’application à Séoul, les Belges de Neoscores ne s’attendaient sans doute pas à décrocher le second prix, et un chèque de 20.000$, offert par le géant de l’électronique Foxconn.

© E.F.
© E.F.

Vous vous souvenez peut-être de Neoscores, cette petite startup belge qui était parvenue à faire (beaucoup) parler d’elle en s’alliant à Samsung Belgium. A l’époque, le géant de l’électronique avait soutenu nos compatriotes en organisant un événement presse pour annoncer une première mondiale.

Fruit de l’association d’un musicien professionnel de l’Orchestre philharmonique de Bruxelles et d’un développeur, Neoscores a été conçu par et pour les musiciens professionnels. “Nous voyons notre Web App comme un cadeau pour tous les musiciens du monde” expliquait à l’époque Jonas Coomans, General Director de NeoScores.

La Web-application développée par le duo permet aux musiciens d’abandonner leurs partitions papier pour leur penchant numérique, ce qui permet des économies importantes, de près de 25.000€ pour un orchestre d’envergure comme l’Orchestre philarmonique de Bruxelles.

Lors de la démonstration, en 2012, les musiciens étaient équipés de Galaxy Tab 10.1 de Samsung. Par un simple geste, ils étaient capables de faire progresser le texte sans avoir à faire de grands mouvements pour tourner une page. Le logiciel révolutionnaire de Neoscores, la jeune start-up belge, permet de visualiser en toute simplicité des centaines de documents au format HTML 5 ou PDF.

Le produit, qui a évolué entre temps, a aujourd’hui séduit les membres du jury du Startup Nations, à Séoul. La startup belge a en effet décroché le second prix, et un chèque de 20.000€ de Foxconn, une entreprise chinoise spécialisée dans l’assemblage de smartphones et tablettes. Une véritable consécration pour les jeunes entrepreneurs à l’origine du projet.

Le 5 décembre prochain, la startup lancera la version finale de son logiciel, sous la forme d’une Web Application, qui sera ensuite déclinée en application mobile sur iOS et Android.