L’organisation Wikileaks n’a décidément pas fini de faire parler d’elle. Selon des informations du Times of India, des procédures seraient en cours, annonçant le lancement prochain d’une ligne de vêtements et d’accessoires.

Julian Assange pourrait bien lancer une marque WikiLeaks ©AFP PHOTO /CARL COURT
Julian Assange pourrait bien lancer une marque WikiLeaks
©AFP PHOTO /CARL COURT

S’il était déjà possible d’acheter quelques objets signés du logo de l’organisation, les choses devraient rapidement s’accélérer pour WikiLeaks. Selon la publication indienne, celle-ci aurait l’intention d’ouvrir des magasins en Inde pour vendre ses produits.

Cependant, loin de s’arrêter en si bon chemin, elle aurait également prévu de lancer un site d’e-commerce, présent en Inde, mais pas seulement. D’après The Times of India, WikiLeaks aurait déjà signé des accords en France, Allemagne, Autriche, Suisse, Espagne et au Portugal.

Mais pour quoi faire ? D’après Kristinn Hrafnsson, porte-parole de l’organisation, jointe par le Washington Post, la manœuvre aurait deux buts bien distincts : “L’un est d’essayer de stopper l’abus qui est fait du logo WikiLeaks, une pratique qui augmente. Nous avons donc passé un accord avec une société qui a désormais le rôle de protéger l’intégrité [de la marque WikiLeaks].” Mais c’est également “un moyen de générer des revenus pour notre organisation et permettre à nos supporters de faire des dons indirects.”

AFP