BlackBerry vend son immobilier au Canada

Le fabricant canadien de téléphones mobiles BlackBerry a annoncé lundi la vente de la majeure partie de ses terrains et bâtiments au Canada au fonds d’investissement américain Spear Street Capital pour 305 millions de dollars canadiens (200 millions d’euros).

© AFP
© AFP

La vente porte sur plus de 278.000 mètres carrés de surface ainsi que sur des terrains. Le canadien, ancienne icône de la téléphonie mobile, a indiqué dans un communiqué qu’il louerait auprès de l’acheteur une partie de l’espace cédé.

Cette transaction s’inscrit dans le cadre de la restructuration de l’entreprise, qui a supprimé 4.500 emplois l’an dernier et modifié sa stratégie industrielle en se recentrant sur les services aux entreprises.

BlackBerry a aussi confié au taïwanais Foxconn, déjà sous-traitant d’Apple, le soin de fabriquer ses prochains smartphones qui ne constituent désormais plus son coeur de métier.

Le groupe, qui a son siège à Waterloo, dans le sud de l’Ontario, a perdu 5,9 milliards de dollars lors de son dernier exercice fiscal, clos le 2 mars, contre 628 millions de dollars lors de l’exercice précédent.

La vente de l’immobilier avait été annoncée en mars par BlackBerry, mais celui-ci n’avait pas communiqué le nom de l’acheteur ni le montant de la transaction.

AFP

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.