Le 26 novembre dernier, Le Soir innovait en lançant sur le marché « Newstablette », la première offre commerciale combinant une tablette, l’abonnement au journal sous format numérique et un forfait d’un giga de données à télécharger pour des prix s’échelonnant de 23 à 41 euros par mois.

Une offre destinée à projeter le journal dans le futur et à l’adapter aux nouveaux comportements de lecture. Elle avait suscité un véritable intérêt aux quatre coins de l’Europe comme en témoignent les nombreux articles consacrés à cette initiative dans la presse étrangère. Elle avait aussi rencontré un succès commercial immédiat puisqu’en quelques semaines, 1.800 abonnements de ce type avaient été écoulés (pour Le Soir et les titres de Sudpresse réunis). Aujourd’hui, Le Soir relance cette offre et y ajoute une série de contenus supplémentaires avec un slogan : « Vous n’avez pas fini de découvrir tout ce qu’elle contient ». Celle-ci comprend désormais, en plus des contenus du Soir (l’édition numérique du matin en PDF, la nouvelle édition de 17h, le contenu du site web, le journal papier du week-end) trois mois d’abonnement gratuit au service de streaming musical Deezer (20 millions de titres) et l’impression gratuite d’un album de 250 photos sur Photobook. Ce n’est qu’un début. D’autres contenus viendront s’ajouter dans les mois à venir. Fred Hurkmans, directeur marketing du Soir cite, parmi les pistes de réflexion, des films en VOD, des accès aux contenus payants d’autres journaux français ou flamands… « Nous voulons montrer que cette opération n’est pas un coup marketing réalisé à l’occasion des fêtes de fin d’année, explique Fred Hurkmans. Au contraire, on s’inscrit dans le long terme. On veut associer un maximum de nouveaux contenus à cette offre pour la nourrir. L’objectif de la démarche est double. A la fois fidéliser tous ceux qui ont déjà souscrit à notre offre et qui vont recevoir ces contenus supplémentaires sans rien devoir faire et en même temps recruter de nouveaux abonnés ».

La nouvelle campagne de communication mettra aussi l’accent sur un élément inclus dans l’offre qui n’avait guère été mis en avant jusqu’ici mais qui suscite visiblement beaucoup d’intérêt : le journal papier du week-end. « Les gens aiment combiner la lecture d’un journal papier le week-end quand ils ont le temps avec une lecture de type tablette la semaine lorsqu’ils sont plus pressés », décode Fred Hurkmans. Vu la demande, une offre spécialement destinée aux étudiants du supérieur va également être lancée à des prix avantageux. L’objectif est d’atteindre le cap des 5.000 Newstablettes vendues avant l’été.

Le site de Newstablette.

J.-F. M.