Checkthis passe à la vitesse supérieure en proposant désormais d’interagir autour des “posters” publiés sur son site. La plateforme créée par le belge Frédéric della Faille s’oriente pour devenir un véritable réseau social.

Capture d'écran du site Checkthis © DR

“It’s just the beginning”, c’est par ce titre éloquent que le fondateur de Checkthis, Frédéric della Faille, annonce sur son site, ce mardi, l’arrivée d’une toute nouvelle version de la plateforme qui prend désormais une orientation nettement plus sociale. Si Checkthis permettait jusqu’à présent de réaliser, en un clic, une page web, ou plutôt un “poster”, pour partager des informations rapidement et de manière plus complète notamment sur les réseaux sociaux, la plateforme s’enrichit désormais de nouvelles fonctionnalités permettant aux internautes de partager encore plus facilement leurs contenus et surtout d’offrir un espace de discussion autour de leurs créations.

Pour en profiter, Checkthis a mis en place sur son site une nouvelle colonne dans laquelle il est désormais possible de “débattre” au sujet de chaque poster. Mieux, l’auteur du poster a la possibilité d’être prévenu en temps réel si sa publication suscite de l’intérêt – comprenez par là, s’il reçoit de nombreuses interactions tels que des commentaires ou encore des “likes”. En outre, il est également possible de partager son commentaire (avec le lien du poster) sur Facebook et Twitter. En intégrant ces nouvelles fonctionnalités, Checkthis ambitionne de rassembler davantage de personnes sur sa plateforme, en plus de gagner en visibilité.

Enfin, la nouvelle version de la plateforme propose également de nouveaux outils permettant de rendre la création de posters encore plus attrayante avec la possibilité de sélectionner un thème, un arrière plan et d’ajouter des contenus combinant du texte, des images, de la vidéo et bien plus encore.

Rappelons que Checkthis a annoncé en juin avoir levé aux environs de 900.000 dollars dans un premier round d’investissement à New York, ville où se trouvent désormais les bureaux de la startup qui n’a pas fini de faire parler d’elle.

Le site de Checkthis.
Les nouvelles fonctionnalités détaillées.

éagissez sur le forum.