Danny Wind avait eu l’idée géniale d’écrire un guide à l’usage des enfants appelant au génocide des Belges. Si, d’une part, il voulait soutenir notre plan démoniaque d’invasion de l’Amérique en le faisant passer pour une blague, d’autre part, son intention était sans doute de montrer que le sens de l’humour n’est pas donné à tout le monde.

Ainsi, l’auteur américain a dû faire face à de nombreuses réactions qui, « pour la plupart », étaient « très très fâchées », comme il l’écrit ce mercredi sur son blog. Il a ainsi pu lire qu’il était « une bite », « complètement dérangé », que « les Belges ne méritent pas une personne telle que lui, avec un humour pas drôle », qu’il devrait être « pendu sur la Grand-Place de Bruxelles ». Certains compatriotes, « fiers d’être Belges », interpellent le « bâtard malade », d’autres le comparent à Hilter. Bref, malgré certaines tentatives d’apaisements, Danny Wind a bien dû constater que son livre avait été retiré de la vente sur le site Lulu.com, comme les lecteurs de Geeko ont pu l’observer.

Sur l’un de ses blogs, l’auteur écrivait ce mercredi que « le livre avait été retiré de la vente sur Lulu à cause des protestations grandissantes de Belgique ». Sur un autre de ses blogs, il s’explique plus en longueur : « Les médias belges ont attiré beaucoup de trafic sur ce blog mais, malheureusement, Lulu a retiré mon livre de la vente alors, pour le moment, personne ne peut le commander. »

Il précise ensuite que « Le livre se voulait une satire des attitudes ignorantes des Américains. Mais les réactions m’ont rapidement montré d’autres choses que la Belgique avait créées, comme les frites [en Amérique : French fries, ndlr]. Qui aurait cru ? Mais je dois dire que d’un point de vue marketing, vous les Belges auriez pu faire un peu mieux quand il s’agit de nommer la chose. »

L’auteur, qui n’a pour l’instant pas répondu à nos sollicitations, met également à la disposition du lecteur une version gratuite de son ouvrage, « jusqu’à ce que je trouve une autre façon de le publier », précise-t-il. Il est également possible de consulter son travail en ligne, « J’espère que ça ne provoquera pas un incident international », conclut-il.

Réagissant également à ce qu’écrivait Danny Wind, plusieurs compatriotes nommaient des inventions belges et des personnalités belges connues, en exemple, tout en félicitant l’auteur pour son initiative, reçue avec humour. Et vous, qu’en pensez-vous ?