Les ventes mondiales d’ordinateurs devraient battre un nouveau record en 2010, tirées par les besoins d’équipement des pays émergents, mais le marché fait désormais face, en Europe et en Amérique du nord, à une concurrente qui grignote rapidement ses parts : la tablette.
Selon les prévisions du cabinet Gartner publiées lundi, plus de 352 millions d’ordinateurs – fixes et portables – seront vendus dans le monde en 2010, un chiffre record et en progression de 14,3% sur un an. Ces estimations sont cependant en baisse par rapport aux précédentes données du cabinet, qui tablait en septembre sur une croissance de 17,9%.

“Historiquement, on achetait d’abord un ordinateur de bureau, puis un portable, puis un smartphone. Aujourd’hui, on constate beaucoup de changements dans la façon dont les gens consomment”, résume Ranjit Atwal, directeur de recherches de Gartner. “La tablette est un nouveau facteur de concurrence, surtout en Amérique du nord et en Europe. Dans les pays émergents, les gens s’intéressent pour
l’instant toujours aux PC, mais ils commencent aussi à se tourner vers d’autres appareils, plus les smartphones que les tablettes d’ailleurs”
, selon lui.

Les marchés émergents – Chine, Brésil, Inde – devraient encore continuer de s’équiper en ordinateurs et “représenter plus de 50% de ce marché d’ici fin 2011”, prédit le cabinet. Pour autant, Ranjit Atwal estime que “sur le court-terme, en tout cas d’ici cinq ans”, tablettes et smartphones vont “être non plus des compléments” des ordinateurs “mais leurs substituts”.

Les ventes de tablettes – avec en tête l’iPad d’Apple – pourraient atteindre 19,5 millions d’unités dans le monde en 2010, et même dépasser les 208 millions en 2014, estimait en octobre une autre étude de Gartner.

Selon le baromètre REC de l’institut GfK, paru fin octobre, l’ordinateur reste cependant, et de loin, l’écran le plus utilisé par les internautes pour surfer sur les réseaux sociaux ou regarder des vidéos. Le portable comme la tablette demeurent encore très minoritaires pour ces usages. 93% des personnes interrogées et fréquentant des sites de réseaux sociaux, de partage de contenus, de blogs ou de forums, disaient privilégier l’ordinateur pour surfer. Et seul 1% de ce panel indiquait utiliser l’écran d’une tablette.

AFP