Microsoft s’est engagé un peu plus dans la sphère de l’informatique dématérialisée en lançant ce mardi une version en ligne de sa suite Office dans l’espoir de limiter la concurrence des applications Google, disponibles sur internet.


Microsoft a lancé une version beta. Sur le site internet Office365.com, les entreprises peuvent tester ce nouveau service qui sera disponible pour tout le monde à partir de 2011. La suite Office rejoint ainsi certains programmes de Microsoft qui avaient déjà été mis en ligne: Sharepoint, Exchange et Lynco programs. Ces services en ligne, appelés “cloud computing” ou “informatique dématérialisée”, peuvent être “loués”, ce qui permet aux entreprises de les utiliser plus facilement, de faire des économies d’échelle et de s’abstenir d’acheter, installer et assurer la maintenance de logiciels.

“Nous nous lançons dans l’informatique dématérialisée parce que nous pensons que cela va changer la façon dont les gens travaillent”, a déclaré le président de la division Office, Kurt DelBene.  “C’est une belle opportunité de croissance pour Microsoft” qui “ne s’intéressait traditionnellement qu’au monde du logiciel”, a déclaré le vice-président de Microsoft, Chris Capossela, au cours d’une présentation à la presse d’Office365 à San Francisco.

Une réponse à Google

“Le fait que Microsoft développe tout cela, c’est une réponse à Google”, avait estimé Matt Rosoff, analyste du cabinet d’études Directions On Microsoft au moment de l’annonce de ce lancement par Microsoft, en juillet 2009. “C’est une évolution qu’ils n’auraient sans doute pas engagée s’ils n’y avaient été contraints, mais la concurrence est dans une telle effervescence qu’ils ont estimé nécessaire de répliquer”, avait poursuivi M. Rosoff. Google a pas mal de coups d’avance sur Microsoft en termes de cloud computing et propose déjà des applications de bureautique en ligne (tableurs, traitements de texte et de photos, etc…).

Avec l’avantage non-négligeable de proposer une version gratuite de ses applications Google, en plus de sa formule payante (Merci à David Leclercq pour son commentaire !). Pour accéder à celles de Microsoft, il faudra payer un abonnement mensuel. Deux formules existent. ZDnet les détaille : “Office 365 pour petites entreprises qui propose pour 5,25 euros par mois et par personne. (…) Office 365 pour entreprises cible les PME, les grandes entreprises et les administrations avec des offres allant de 1,75 euros à 22,75 euros par mois et par utilisateur.”

La vidéo de présentation de Office 365

[youtube 7SGp9pA9cAY]

(avec APF)

Suivez-moi sur Twitter : @codip

1 COMMENTAIRE

  1. Cette solution est payante. Même s’il sera probablement plus aboutie que les solutions Google Documents (où il manque quelques fonctions essentielles), les particuliers vont se tourner vers Google qui est gratuit.

  2. Microsoft pique les idées des autres et les met en place, mais avec des années de retard. Rien de nouveau. Et bien entendu, chez les autres c’est gratuit, mais chez Microsoft c’est payant.

  3. Pour ceux qui ne le savent pas la solution BPOS et avant HMC de Microsoft existe depuis 2004 …offrait au départ l’email (comme gmail) ensuite Sharepoint et ensuite Office et maintenant l’integration complete et avec Lync meme la messagerie unifiée..

  4. c’est sans oublier bien sur la suite OpenOffice v3.2 tres bien finie compatible avec MS office et bcp d’autre
    et, bien sûr tout à fait gratuit

  5. La solution la plus rapide reste les programmes installés sur l’ordinateur. Et il existe des suites bureautiques gratuites comme open office qui sont parfaitement au point.