Ce n’est pas la première fois que Jeff Bezos, PDG d’Amazon et l’homme le plus riche au monde, annonce la fin inévitable de l’entreprise. Une prédiction funeste à laquelle on a du mal à croire aujourd’hui étant donné le succès du site de vente en ligne.

Selon Jeff Bezos, toutes les grandes entreprises sont condamnées à exister durant seulement quelques décennies. Plusieurs décennies donc, ce qui n’est pas trop mal pour ce genre de « grandes entreprises ». Dans ce sens, le milliardaire est convaincu qu’Amazon va dépérir et disparaître dans les prochaines années.

Au cours des cinq dernières années, c’est la troisième fois que le PDG d’ Amazon tient ce genre de discours. Un discours inhabituel pour le patron d’une grande entreprise. On est davantage habitué aux discours de grands patrons plus optimistes – même quand leur entreprise est au plus mal -, histoire de conserver leur image de leader ou de pérennité. Ce genre de propos négatifs pourrait effrayer les investisseurs, même si Amazon n’a pas l’air d’être vraiment en train de sombrer.

Durant une réunion interne, le mois dernier – dont CNBC a réussi à dénicher un enregistrement -, Jeff Bezos affirme qu’ « Amazon n’est pas trop gros pour échouer… en fait, je prédis qu’un jour, Amazon échouera ». « Amazon fera faillite. Si vous regardez les grandes entreprises, leur durée de vie à tendance à durer plus de 30 ans, pas plus de cent ans », a-t-il souligné. Un présage sombre pour Amazon, bien que son PDG ne semble pas réellement tracassé puisque c’est inévitable. Son travail est de retarder le plus possible cette échéance, d’après lui.

Fondé en 1994, Amazon est pourtant devenu l’une des entreprises les plus rentables au monde. Jeff Bezos a d’ailleurs décroché la palme de l’homme le plus riche de l’histoire moderne. La société a récemment fêté ses 24 ans. Il lui reste donc encore quelques belles années avant de s’effondrer doucement, ou non.