Hier, fantasme d’un homme à l’esprit rêveur, aujourd’hui, réalité. Le premier tunnel anti-bouchons de The Boring Company est sur le point d’être inauguré à Los Angeles.

C’est la concrétisation d’une aventure qui remonte à plus de deux ans, alors qu’Elon Musk se trouvait dans les embouteillages. L’histoire, tout le monde la connaît : l’entrepreneur s’impatientait dans les bouchons lorsque l’idée de créer des tunnels pour les contourner lui est venue. Quand Musk lance une idée, il la concrétise.

Deux ans plus tard, le premier tunnel de la Boring Company s’apprête à être inauguré. Si le 10 décembre avait été mentionné à plusieurs reprises, c’est finalement le 18 décembre qui marquera l’accomplissement de ces deux années de travail.

Son créateur a lui-même annoncé le coup d’envoi sur Twitter : “Lancement du produit Boring Company le 18 décembre. Plus qu’une ouverture de tunnel. Inclura des moyens de transport modulés mais entièrement autonomes sur le plan juridique et des ascenseurs allant du sol jusqu’au tunnel.

Le tunnel reliera le siège social de SpaceX à Hawthorne, dans la banlieue de Los Angeles, soit une distance d’un peu plus de 3 kilomètres. L’autre surprise qui accompagne cette mise en service, c’est la démonstration du module de transport qui se déplacera dans ces tunnels.

The Boring Company indique qu’ils s’agit d’un véhicule “modifié mais légal sur la route“. L’objectif de ce moyen de transport n’étant pas vraiment de réinventer le métro mais bien de créer un véhicule modulable qui puisse aussi bien emprunter un tunnel que le macadam, il est donc logique que ces capsules puissent circuler légalement sur les routes classiques.

On n’en sait pas beaucoup plus au sujet de ces nacelles, si ce n’est qu’elles fileront à près de 250 km/h dans les méandres souterrains de l’entreprise avec une dizaine de personnes à leur bord. Rendez-vous le 18 décembre pour en savoir plus.