La filiale d’Alphabet (Google) testait son service de voitures autonomes dans la région de Phoenix, en Arizona. Le service est désormais commercialisé.

Suite à de nombreuses phases de test qui durent depuis 2016 (mais le projet remonte lui à plus de dix ans), Waymo vient d’officialiser son service de taxis autonomes, baptisé Waymo One. Pionnière dans le domaine, la sous-filiale de Google va ainsi assurer 7j/7 et 24h/24 des courses dans quatre banlieues de la ville de Phoenix (Arizona): Chandler, Tempe, Mesa et Gilbert.

A la manière d’Uber ou de Lyft, tout part d’une application mobile dédiée où l’on peut commander sa course. Une estimation du prix avant la validation de la commande s’affiche, celui-ci variant en fonction de la tranche horaire et de la distance à parcourir.

Waymo One est dans un premier temps uniquement disponible aux personnes qui ont participé au programme de test, mais chacune d’elle pourra être accompagnée de deux adultes et d’un enfant. “Avec le temps, nous offrirons Waymo One à plus de gens à mesure que nous ajouterons des véhicules et roulerons dans de plus en plus d’endroits”, a précisé  John Krafcik, CEO de Waymo.

Précisons qu’un chauffeur en chair et en os est toujours présent derrière le volant afin de pouvoir intervenir en cas d’urgence. La société a aussi prévu un service clientèle pour répondre à toutes les interrogations, via l’application ou par le biais d’une tablette présente dans le véhicule. Pour Waymo ce canal sera essentiel lorsque les véhicules pourront entièrement se passer de chauffeur.