Le 4 décembre, à l’occasion de l’événement annuel Snapdragon Technology Summit organisé à Hawaii, aux Etats-Unis, Qualcomm a présenté Snapdragon 855, sa première plateforme commerciale mobile 5G.

Le président de Qualcomm Incorporated a évoqué d’emblée le lancement du processeur Snapdragon 855, qui symbolise le rôle majeur que jouera l’entreprise dans la transition mondiale vers la 5G. Le nouveau standard de la communication mobile devrait “favoriser une croissance économique, transformer de nombreuses industries et nous changer la vie”.

La plateforme mobile haut de gamme Snapdragon 855, compatible avec les bandes de fréquences situées sous les 6 GHz et les bandes de fréquences millimétriques (ou mmWave), avec un moteur IA multicoeur intégré à l’appareil et le lecteur d’empreintes 3D Sonic Sensor, devrait “définir l’offre premium [des smart appareils] de 2019”. Le tout grâce à une puce de 7 nanomètres. Cette plateforme abrite le premier capteur Computer Vision ISP au monde. Il permet l’enregistrement de vidéos 4K et la réalisation de photographies dignes du cinéma. Par ailleurs, Snapdragon Elite Gaming introduira “un niveau de gaming” tout à fait nouveau sur les appareils mobiles.

Verizon, AT&T, EE et Samsung comptent parmi les entreprises représentées lors de l’événement hawaïen. Elles travaillant avec Qualcomm pour que le réseau 5G prenne vie dès l’an prochain. Samsung a promis la commercialisation du premier téléphone 5G au premier semestre prochain. Il utilisera le processeur 855 et le modem 5G X50.

Avec son modem Snapdragon X50 5G, ses modules d’antenne Qualcomm QTM052 mmWave et à présent, son processeur Snapdragon 855, l’entreprise consolide sa place dans l’univers de la 5G. De nombreux fabricants sont prêts à intégrer cette technologie dans leur offre.

Le Snapdragon 855 devrait équiper les smartphones qui incarneront la transition vers la 5G dès le début de l’année 2019.