Excédé par l’utilisation non rémunérée d’une chorégraphie qu’il a inventé, le rappeur 2 Milly décide de porter plainte contre l’éditeur de Fortnite, Epic Games.

Il y a quelques semaines nous vous faisions part d’une polémique qui grondait autour de l’appropriation de pas de danse de rappeurs américains par Fortnite. Une bonne partie des emotes du jeu ne sont autres que des mouvements calqués à l’identique sur des artistes afro-américains pour la plupart.

L’une de ces danses, le “Swipe It”, est inspirée du clip “Milly Rock” du rappeur 2 Milly publié en 2014. Aujourd’hui, l’artiste ne supporte plus de voir l’éditeur de Fortnite gagner de l’argent sur son dos et décide d’emmener l’affaire au tribunal.

Il faut savoir que Fortnite compte aujourd’hui plus de 200 millions d’utilisateurs et potentiellement autant de monde prêt à débourser quelques euros pour obtenir les danses payantes du jeu. Certains artistes considèrent ce business du pas de danse comme un manque à gagner, d’autres comme un vol de leur propriété culturelle.

Dans sa plainte déposée le 4 décembre, 2 Milly indique que sa danse a été copiée sans son accord et accuse Epic Games de ne pas lui avoir versé un seul centime quand les studios empochent 2 à 8 euros par danse.

Pour que le rappeur ait gain de cause, il faudrait que la danse soit considérée comme une oeuvre protégée par le droit d’auteur. Or, ce n’est pas le cas sur le territoire américain à l’heure actuellement. Tout l’enjeu de ce procès sera de savoir si oui ou non la danse peut être considérée comme telle.

Si la justice contraint Epic Games à verser une partie de ses revenus à 2 Milly, d’autres artistes américains dont la danse a été plagiée pourraient bien lui emboîter le pas.