Une étude menée par Initial Washroom Hygiene, une compagnie spécialisée dans l’hygiène, indique que nos smartphones contiennent sept fois plus de bactéries qu’un siège de toilettes. Pire encore, ce chiffre grimpe fortement lorsqu’on équipe son téléphone d’une coque en cuir.

L’entreprise britannique a effectué des prélèvements sur des smartphones et comparé les résultats avec ceux obtenus sur des sièges de toilettes. Les téléphones contenaient en moyenne 1479 colonies de bactéries contre 220 sur la cuvette des WC, soit sept fois plus.

Équipés d’une coque en cuir, les smartphones contenaient alors 17 fois plus de microbes. Lorsqu’une coque en plastique recouvre le téléphone, le nombre de colonies est à peine en deçà d’un téléphone nu, il est donc conseillé de se munir d’une coque en plastique plutôt qu’en cuir pour toute personne un tantinet soucieuse de sa santé.

Un ramasse-microbes qu’on emporte aux toilettes

Les raisons de cette omniprésence de microbes tiennent dans le fait que nous manipulons constamment nos appareils connectés. Une étude menée en 2014 révélait que nous consultions notre téléphone en moyenne 221 fois par jour, ce chiffre ayant probablement augmenté depuis.

Outre le fait que nous les touchons tout le temps, nous les touchons également partout, et surtout, n’importe où. L’étude indique que deux personnes sur cinq emploient leur téléphone dans les toilettes de leur lieu de travail où les bactéries circulent à plein régime. Seule une personne sur cinq nettoierait son téléphone après un passage aux toilettes. En 2016, un aéroport japonais équipait ses toilettes de papier hygiénique pour nettoyer son téléphone et contrer le risque de propagation de virus.

Il faut se montrer d’autant plus vigilant alors que la période est plus propice à la propagation de microbes sur nos téléphones. Hugh Pennington, professeur en bactériologie de l’Université d’Aberdeen, indique que les virus de nos téléphones “seront probablement des bactéries propres aux gens, de sorte que la probabilité de transmettre la maladie est faible“. Il recommande malgré tout de ne pas échanger son téléphone avec d’autres personnes.