Des chercheurs ont inventé un capteur capable de déceler le taux d’alcoolémie présent dans le sang.

Analyse de la fréquence cardiaque, mesure du nombre de calories brûlées ou même détection de chutes (dans le cas de l’Apple Watch 4), les montres connectées mesurent de plus en plus de paramètres liés à la santé. Alors qu’Apple a déposé des brevets concernant des capteurs UV pour éviter à l’utilisateur des coups de soleil et de contracter un cancer de la peau, des chercheurs du côté de l’université de Cincinnati ont développé un nouveau capteur sensible à la transpiration.

Ainsi, grâce à la sueur, le capteur peut déterminer quelle quantité d’alcool est contenue dans le sang de l’utilisateur. Le dispositif, qui se présente actuellement sous forme de patch, se colle sur la peau. Il stimule localement la transpiration à l’aide d’un minuscule courant contenant un produit chimique, et prend une mesure toutes les 25 secondes avec un capteur sensible à l’éthanol.

Le capteur n’est pas encore destiné à rejoindre une montre connectée, mais cela pourrait être le cas dans un futur plus ou moins proche. Ce type de recherche, qui n’est pas nouveau, suscite l’intérêt de nombreux secteurs, à commencer par le pharmaceutique bien sûr, ainsi que les grandes entreprises liées aux technologies de l’information et de la communication.