Au début du mois dernier, l’excentrique Elon Musk a annoncé sur Twitter que les véhicules électriques Tesla pourraient bientôt être contrôlés via son smartphone. Une annonce étonnante, tant irréaliste que probable étant donné le personnage qu’est Elon Musk.

Le milliardaire avait donné le délai de 6 semaines pour remplir cet objectif. Aujourd’hui, il semblerait que son projet ait mis moins de temps que prévu. En un mois seulement, les équipes de Tesla ont réussi à développer un logiciel pour contrôler le système d’un Tesla depuis une application mobile.

Comme on peut le voir dans cette vidéo, publiée par un propriétaire d’une Tesla, le véhicule recule par simple commande mobile. Une vidéo qui a fait réagir l’excentrique Musk : «  Vous pouvez appeler votre Tesla depuis votre smartphone. Ce n’est que sur de courtes distances aujourd’hui, mais dans quelques années, vous pourrez appeler votre Tesla depuis l’autre bout du continent ».

Comme on peut le voir dans la vidéo, la prouesse technologique est encore limitée. On est encore loin de pouvoir téléguider sa voiture “depuis l’autre bout du continent”.

Pour le moment, le propriétaire doit être à proximité du véhicule pour le contrôler, dans le champ de vision de l’application, avec le siège du conducteur libre. Des contraintes davantage de l’ordre de la sécurité que des limites technologiques. Le téléguidage n’est possible que pour certaine commande, pas question de téléguider sa voiture à travers les rues sans visibilité.

Aujourd’hui, les propriétaires de Tesla peuvent déjà faire avancer et reculer leur véhicule sur un seul axe et une courte distance depuis leur smartphone. Un outil très pratique pour sortir ou entrer dans une place de parking étroite.

La fonctionnalité de « Tesla radiocommandée » devrait s’enrichir dans les prochaines semaines et sera disponible sur l’ensemble des véhicules assemblés durant les deux dernières années. Celle-ci nécessite effectivement la dernière version de l’autopilote. Petit bémol, cette fonctionnalité sera payante.