Hier concept, aujourd’hui réalité : un prototype de voiture volante développée par Airbus et Audi a pris les airs à l’Amsterdam Drone Week cette semaine. Le Pop.Up Next est capable de se transformer en taxi volant lorsque le trafic est trop dense.

Il y a près de deux ans, Airbus annonçait son intention de faire décoller un prototype de voiture volante avant fin 2017. Le constructeur aéronautique a pris du retard sur son calendrier ItalDesign s’est rapidement greffés au projet avant d’être tous deux rejoints par Audi cette année.

Depuis, les contours de cet engin futuriste se sont dessinés. Il ne s’agit pas proprement dit d’une voiture voilante mais d’un module qui puisse se poser sur un châssis ou être accroché à un drone géant, faisant de Pop.Up Next une voiture électrique ou un taxi volant autonome selon sa configuration.

Le projet se concrétise aujourd’hui puisque les différents associés ont mis en marche le premier prototype de cet audacieux concept. Tel que décrit plus haut, le modèle est constitué d’une cabine qui peut prendre la voie des airs accrochée à un drone quadrimoteur ou se déplacer sur la terre ferme sur un support à quatre roues.

Pour cette démonstration réalisée à l’occasion de l’Amsterdam Drone Week, c’est un modèle à échelle 1/4 qui a été présenté. Le module, inhabité pour cette démo, a roulé vers son drone avant de voler sur une distance d’environ 80 mètres pour rejoindre une seconde plateforme roulante.

En théorie, la version définitive de l’engin sera capable de rouler à une vitesse de 100km/h sur une distance de 130km. Dans sa version volante, le Pop.Up Next est supposé tenir un vol de 50km à une vitesse de pointe de 540km/h.

L’existence-même de ce prototype indique qu’Airbus, Audi et ItalDesign ont de la suite dans les idées. Si l’idée d’un taxi volant a encore du mal à séduire, leur démonstration prouve bel et bien que le transport du futur est en marche. Les trois entreprises estiment que leur création pourrait être commercialisée d’ici une dizaine d’années.