Le Parlement européen vient de voter un texte en faveur du plafonnement du prix des appels et des SMS, de la Belgique vers les autres pays de l’Union européenne. De fait, les tarifs des communications téléphoniques vers les autres états membres de l’Union européenne vont être plafonnés à compter du 15 mai 2019. Les opérateurs ne pourront alors pas facturer plus de 19 centimes la minute d’appel et 6 centimes le SMS envoyé vers l’un de ces pays (hors taxes).

Ce plafonnement, qui concerne aussi bien les appels depuis un téléphone fixe qu’un mobile, va bouleverser la grille tarifaire des opérateurs qui, pour la plupart, facturent relativement cher les communications de la Belgique vers les autres pays de l’Union européenne. L’association UFC-Que Choisir note par exemple qu’Orange demande 48 centimes par minute d’appel et 28 centimes le SMS vers l’UE lorsqu’ils ne sont pas inclus dans leurs forfaits. La note monte même à 67 centimes la minute d’appel et 40 centimes le SMS chez SFR.

Cette décision sera donc appliquée près de deux ans après la réglementation sur les frais d’itinérance au sein de l’Union européenne, qui concerne cette fois-ci les appels passés de l’étranger vers la Belgique, que l’on soit en vacances ou en déplacement professionnel. Depuis juin 2017, les communications (appels, SMS et données) passées depuis un autre pays que la Belgique dans l’Union européenne ne font plus l’objet de frais supplémentaires. Ils sont soit intégrés à une offre illimitée soit décomptés du volume autorisé par son forfait.