Développé par des étudiants du MIT, le robot a résolu le Rubik’s Cube en 0,38 seconde.

Le jouet créé par Ernő Rubik en 1974 est devenu au fil des années le prétexte de nombreuses compétitions à travers le monde. Des concours de rapidité pour le résoudre qui opposent à la fois des individus et des robots. De nos jours, l’objet fait partie intégrante de la culture populaire, apparaissant dans de nombreux films et séries tels que les Simpsons ou “À la recherche du bonheur”.

Au-delà de jouer eux-mêmes, des ingénieurs s’amusent à développer des robots programmés pour faire apparaître le plus rapidement possible une seule couleur sur chaque face. En 2016, un robot avait battu le record du monde détenu jusqu’alors par un être humain, avec un temps de seulement 0,634 seconde. Un record à nouveau battu aujourd’hui par le robot de deux étudiants en génie mécanique et génie électronique et informatique, Ben Katz et Jared Di Carlo.

Les deux étudiants se sont rencontrés au sein du MIT et se sont lancés dans le développement d’un robot qui arriverait à pulvériser le record de 2016. «Nous avons visionné les vidéos des robots précédents et nous avons constaté que les moteurs n’étaient pas les plus rapides qui puissent être utilisés», raconte Jared Di Carlo. «Nous pensions pouvoir faire mieux avec des moteurs et des commandes améliorées », et ils s’y sont arrivés.

Le nouveau record mondial est de 0,38 seconde. Un exploit qui a été possible grâce à la combinaison de plusieurs éléments; un robot pour manipuler les faces, un ordinateur pour identifier les couleurs et un logiciel pour calculer les déplacements à effectuer.

La performance du robot peut être visionnée dans une vidéo. Heureusement, la vitesse de la résolution a été diminuée pour que l’on puisse observer les mouvements des faces.