Si Netflix devrait introduire une nouvelle formule d’abonnement moins chère dans plusieurs pays émergents, les prix des abonnements pourraient augmenter en Europe et aux Etats-Unis…

Nous l’apprenions hier : Netflix va tester sur plusieurs marchés une nouvelle formule d’abonnement moins chère. Objectif : séduire une audience pour laquelle les prix actuels sont encore trop élevés. Les pays émergents sont dans le viseur du géant du streaming.

En Europe et aux Etats-Unis, le ton pourrait être très différent en 2019. Selon les analystes de Piper Jaffray, tous les éléments sont réunis pour une hausse des prix…

“Nous pensons qu’aussi longtemps que la majorité des abonnés perçoivent une amélioration du service Netflix augmentera régulièrement ses prix” explique un analyste de Piper Jaffray.

Si pour l’heure, l’information n’a pas encore été confirmée par le géant du streaming, plusieurs rumeurs ont déjà évoqué une hausse des prix en 2019. Netflix avait par ailleurs déjà augmenté les prix de certains de ses abonnements en Belgique et ailleurs. Pour le PDG du groupe, “le prix est relatif à la valeur que l’on donne au produit.” Une logique implacable qui justifierait l’augmentation de prix si le contenu du service le justifie. Et on le sait, Netflix investit des montants considérables dans la production de contenus. “Nous continuons à améliorer l’offre” explique le PDG du groupe. Prochainement, l’entreprise devrait annoncer les montants qu’elle investira dans la production de contenus exclusifs pour sa plate-forme en 2019. Logiquement, ces investissements devraient battre de nouveaux records.