L’autre grand nom du mode Battle Royale compte bien reprendre la main dans le domaine de l’e-sport. Sur son blog, PUBG Corp. assure que 2019 sera son année.

Si Forntnite est le Battle Royale qui fait le plus parler de lui pour le moment, il n’est pas le seul à s’être lancé dans l’e-sport. Sorti quelques mois plus tôt, PlayerUnknown’s Battlegrounds – PUBG – a aussi conquis sa propre communauté. Et l’entreprise compte bien en faire un succès dans l’e-sport.

Sur son blog officiel, PUBG Corp promet un projet de grande envergure. Comme on peut le lire, le studio prévoit de mettre en place une compétition internationale afin d’élire la meilleure équipe au monde sur PUBG.

Le championnat débutera dès le mois de janvier et s’organisera en trois phases. Durant chacune d’entre elles, neuf régions du monde organiseront leurs propres tournois afin de présenter leurs meilleurs compétiteurs pour la finale : une compétition ultime prévue pour novembre 2019 avec un prix de base d’un million de dollars auquel se rajouteront divers prix sous diverses formes.

C’est un projet important qu’est sur le point de lancer PUBG Corp. En milieu de compétition, vers le mois d’août, un « Match All-Stars » rassemblera les joueurs les plus populaires sur PUBG lors d’un weekend de compétition. Un événement davantage d’exhibition qui devrait se tourner vers le spectaculaire plutôt que la compétition. D’autres événements devraient également voir le jour dans le courant de l’année.

On est obligé de voir dans ce projet une réponse à la compétition internationale de Fortnite, dont le prix est tout de même de 100 millions de dollars, bien plus que ce que ne propose PUBG.

Plusieurs régions, les mêmes règles

Le studio précise dans son communiqué que l’ensemble des tournois organisés en vue de la finale Global Championship PUBG 2019 devront respecter les mêmes règles. On peut donc y voir un désir d’unifier les règles et le déroulement des tournois. Une réponse aux critiques de la communauté à ce sujet. « 2019 verra toutes les compétitions professionnelles, qu’elles soient régionales ou mondiales, organisées par des partenaires ou par nous-mêmes, adhérer à un ensemble de règles universelles et standardisées », peut-on lire sur le blog.

Pour le moment, aucune information concernant la retransmission ou les sponsors n’a encore été dévoilée. On devrait en apprendre davantage dans les prochaines semaines. Reste à voir si PUBG arrivera à faire de 2019, son année.