A quelques jours du Black Friday (le vendredi 23 novembre 2018), Facebook annonce l’ouverture de ses toutes premières boutiques “pop-up” aux États-Unis, en collaboration avec les magasins Macy’s. L’idée pour le réseau social est de mettre en avant toute une série d’articles édités par de jeunes sociétés américaines déjà plébiscitées sur Facebook et Instagram.

Pour le moment, Facebook a investi neuf espaces chez Macy’s à New York, Pittsburgh, Atlanta, Fort Lauderdale, San Antonio, Las Vegas, Los Angeles, San Francisco et Seattle. Au total, une centaine de marques devraient ainsi être présentées au grand public. En revanche, nulle trace de l’enceinte intelligente Portal signée Facebook ou de ses casques Oculus de réalité virtuelle. Ces premières boutiques éphémères devraient être ouvertes jusqu’en février 2019.

Des produits aussi différents que de la sauce pour barbecues (Charleston Gourmet Burger Company), des vêtements (Two Blind Brothers, Love Your Melon) ou encore des box personnalisées à destination des “hommes modernes” (Bespoke Post) sont ainsi mis en avant dans ces espaces sans que Facebook n’en retire, pour l’instant, le moindre bénéfice.