Ford imagine la circulation automobile du futur, dépourvue d’arrêts aux carrefours et autres intersections.

Le constructeur américain travaille au développement d’une technologie (appelée IPM pour Intersection Priority Management) destinée aux véhicules autonomes qui pourrait grandement fluidifier le trafic. Plus d’arrêt à marquer aux panneaux stops, plus d’attente aux feux rouges, le seul moment où votre véhicule s’arrêterait serait au moment où il a atteint sa destination.

Sur base du constat que chaque année les automobilistes passent près de deux journées complètes à attendre aux feux rouges et que plus de 60% des accidents surviennent aux stops et diverses intersections, Ford a décidé d’imaginer un futur dépourvu de feux tricolores et de panneaux stop.

Les voitures pourraient ainsi partager entre elles via le protocole de communication entre véhicules connectés V2V, leur position, leur vitesse et leur trajectoire en temps réel afin de définir un algorithme qui attribuera l’ordre de passage à chaque carrefour ou intersection. Chaque véhicule adapterait alors sa vitesse afin de céder le passage en toute fluidité, sans marquer d’arrêt. Selon Ford, ce ralentissement automatique permettrait d’éviter les collisions mais aurait également un effet bénéfique pour l’environnement, puisque cela diminuera la fréquence des accélérations et des freinages, et donc aussi de réduire la consommation de carburant.

Cette technologie, qui a déjà été testée avec des véhicules d’essai comprenant un conducteur installé derrière le volant, pourrait peut-être un jour signer la disparition des feux rouges, panneaux stop ou autre signalisation de céder le passage. Mais pour l’instant, les systèmes V2V sont loin d’équiper l’ensemble du parc automobile. Il y a donc encore beaucoup de route à faire et d’arrêts à marquer d’ici là…