La startup californienne a retiré près de 2.000 exemplaires de sa trottinette électronique après qu’un défaut de construction ait été découvert sur le modèle.

C’est l’entreprise elle-même qui a révélé le souci par le biais d’un communiqué. Lime confirme que plusieurs de ces trottinettes électriques, fabriquées par le principal fournisseur dans le domaine, Segway Ninebot, présentaient des défauts inquiétants. Le principal risque se trouvait dans la batterie, suite à un souci de fabrication, celle-ci pourrait prendre feu.

Selon Lime, le problème ne toucherait que 0,01% de leur volume de ses trottinettes, un petit chiffre, mais qui représentait un risque important. L’entreprise s’est associée avec Segway pour répertorier les batteries défectueuses. Grâce à ce rapport, les deux-roues défectueux ont directement été retirés de la circulation.

Un problème qui a poussé l’entreprise à modifier sa politique concernant la recharge des batteries de ces produits. Seuls les employés spécialement formés à cela pourront recharger les trottinettes. Les utilisateurs ne pourront plus le faire eux-mêmes donc.

Il semblerait que les modèles défectueux n’étaient présents qu’aux États-Unis. Les trottinettes à risque n’avaient pas encore été déployées en France. À l’avenir, Lime promet des diagnostics quotidiens sur ses véhicules, notamment sur l’état de la batterie.