Attendu au tournant, le nouveau Call of Duty tente une nouvelle approche du FPS en jouant sur la popularité des Battle Royale – ces jeux qui permettent à une centaine de joueurs de s’affronter jusqu’à la mort sur une vaste carte en exploitant tout l’arsenal à leur disposition.

Le succès de Fortnite et de PUBG a encouragé de nombreux éditeurs de se lancer dans le Battle Royale. En attendant Battlefield 5, qui introduira lui aussi un mode Battle Royale, les amateurs de FPS peuvent dès aujourd’hui se tourner vers le nouveau Call of Duty, baptisé Black Ops 4.

Call of Duty®: Black Ops 4 Private Beta_20180911163915

Attention toutefois pour les habitués qui achetaient chaque épisode de la franchise, Black Ops 4 est celui de la transition puisque le traditionnel mode solo a cédé sa place au mode Battle Royale. Pas d’aventure scénarisée donc au programme de ce jeu, qui joue à 100% la carte du multijoueur.

Que faut-il penser de cette nouvelle stratégie d’Activision? Chacun émettre sans doute son propre avis. Certains jugeront que de toute façon, on achète du Call of Duty pour son multi et pas son mode solo. D’autres – qui appréciaient justement l’angle narratif – regretteront cet “oubli”, probablement nécessaire pour sortir en temps et en heure le jeu. Ce qui est certain, c’est qu’aucun éditeur semble n’avoir trouvé la recette idéale. A l’inverse, EA sortira lui son Battlefield 5 en novembre, dépourvu du mode Battle Royale, mais avec un mode solo complet… Le mode Battle Royale arrivera ultérieurement…

Si l’absence de mode solo lui porte préjudice, Black Ops 4 compense cet impair par de nombreux modes de jeux multijoueurs. Outre le nouveau mode Battle Royale, sur lequel nous reviendrons dans un instant, on citera la présence d’un mode multijoueur traditionnel, d’un mode missions qui fiat office de didacticiel et d’un mode zombie entièrement repensé.

Comme nous l’avons déjà évoqué plus tôt, le mode Battle Royale (baptisé Blackout) représente ici le cœur de l’expérience, et force est de constater que Treyarch s’en est plutôt bien sorti. Tout le challenge résidait dans le fait de “vendre” ce mode de jeu – la plupart des Battle Royale étant gratuits, avec des achats in-app. Il fallait donc justifier d’une façon ou d’une autre le fait de débourser une soixantaine d’euros pour le jeu… Et Treyarch le fait brillamment, avec un système de paramétrage complet de la partie. Le joueur peut par exemple choisir de jouer seul ou en équipe, par groupe de deux ou quatre joueurs – auquel cas l’expérience sera radicalement différente car principalement basée sur la coopération.

Autre atout du jeu : une fluidité exceptionnelle et pratiquement zéro ralentissement même lorsque 100 joueurs s’affrontent sur la carte. Activision a mis le paquet et cela se ressent : l’expérience de jeu est véritablement premium.

Comme dans tout Battle Royale, la partie débute avec le largage massif des joueurs sur la carte. Le joueur choisit le moment opportun pour sauter de l’hélicoptère et doit ensuite diriger son vol pour atterrir à l’endroit qui lui semble le plus intéressant sur la carte. Il faudra de préférence éviter les lieux bondés pour atterrir dans une zone reculée et collecter à son aise armes et équipements. Progressivement, la carte se réduira de taille, et le joueur sera amené à se déplacer pour rester dans la zone de jeu. L’objectif est de rester en vie jusqu’à la fin de la partie, en éliminant ses adversaires et en récupérant un maximum d’équipement.

Malgré ses décors génériques, Black Ops 4 parvient à offrir de solides sensations grâce à son gameplay extrêmement nerveux. Le jeu est grisant, au point que les heures défilent sans même qu’on le remarque.

Bien que l’on joue tout le temps sur la même carte, le “cercle” nous oblige à explorer de zones différentes de la carte, des environnements champêtres au désert, en passant par la montagne et la côte. La diversité est au programme et on appréciera d’autant plus l’expérience que Treyarch a eu l’excellente idée d’ajouter des zombies à l’équation… Ne vous attendez toutefois pas à les rencontrer en tout lieu. Ceux-ci resteront cloisonnés à quelques décors.

Pour le reste, on retrouve tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un battle royale : des tas d’habitations à explorer pour récupérer armes et équipements, des caisses d’armes larguées de façon aléatoire sur la carte, un quad pour se déplacer rapidement sur la carte et même un hélicoptère pour semer le chaos au sol. Paradoxalement, les véhicules restent relativement peu utilisés si ce n’est pour se déplacer, et pour cause puisqu’ils trahissent un peu trop facilement votre position.

Là où le titre déçoit en revanche, c’est au niveau de la gestion de l’équipement, avec un système d’usage rapide de kits pas forcément très intuitif et aucune réelle originalité dans la gestion du matos.

Bien que le mode Blackout soit celui qui fasse le plus parler de lui, Black Ops 4 brille toutefois aussi et surtout pour son mode zombie, entièrement repensé. Oubliez la simplicité du mode zombie des anciens volets, Treyarch nous propose ici une véritable aventure coopérative scénarisée, sur plusieurs cartes. On n’atteint pas le niveau d’excellence d’un Left-4-Dead, mais l’ambiance unique de chaque carte ajoute un réel plus à l’expérience. Pas de nazis ici ni d’époque contemporaine puisque Treyarch nous propose d’effectuer un véritable voyage dans le temps à la découverte d’expériences complètement décalées. Dans une “mission”, le joueur devra ainsi tenter de survivre avec 3 autres joueurs à des vagues de zombies au beau milieu d’une arène. Les points engrangés lui permettront d’ouvrir des portes de l’arène pour explorer de nouvelles zones, comme un temple égyptien, à la recherche de nouvelles armes et équipements. Des boss feront également leur apparition à intervalles réguliers.

Déroutant, le nouveau mode zombie surprendra les habitués de la série avec ses décors très particuliers et son ambiance totalement décalée. Une vraie bonne surprise.

Entre deux parties de mode zombie ou de blackout, on ira faire un tour du côté du mode multijoueur, sans grande surprise, mais relativement généreux en contenu avec pas moins de 14 cartes à explorer en Deathmatch, Team Deathmatch, Hardpoint et Domination. Deux nouveaux modes de jeu font leur apparition, avec un mode contrôle, inspiré du mode conquête de Battlefield 1, relativement efficace, et un mode Heist qui lorgne lui davantage du côté de Counter Strike en proposant au joueur d’acheter du matos avec l’argent remporté entre 2 parties.

Au final, difficile donc d’être déçu par un jeu très généreux en contenu et d’une rare efficacité. Les habitués de Call of seront aux anges avec le mode multijoueur traditionnel très complet, les amoureux de Battle Royale en auront largement pour leur argent avec le mode Blackout, et le mode zombie réunira tous les joueurs pour une expérience totalement décalée qui mérite à elle seule le détour…

Malgré le fun qu’il procura, Black Ops 4 est toutefois loin d’être parfait. Visuellement, le jeu est propre mais loin d’être une claque. Le mode Blackout est – forcément – beaucoup moins joli que le reste. Les couleurs sont fades, les environnements génériques et le tout manque cruellement de personnalité. Comme si Treyarch s’était empressé de créer son PUBG…

Conclusion

Si l’absence de mode solo lui est préjudiciable, le nouveau Call of Duty n’en reste pas moins très généreux au niveau de son contenu, avec ses 14 cartes à explorer en mode multijoueur, à travers 6 modes de jeu – dont 2 nouveautés -, son mode zombie entièrement repensé, à la fois déroutant et totalement décalé, et son nouveau mode blackout inspiré des Battle Royale – d’une efficacité redoutable malgré son côté très générique. Difficile d’être déçu par ce qui est sans aucun doute l’un des meilleurs shooters multijoueurs du moment. Nerveux, Black Ops 4 parvient à proposer une expérience de jeu très riche et suffisamment premium pour convaincre les joueurs de passer à la caisse. On reprochera toutefois à Treyarch et Activision leur empressement qui donne parfois à Black Ops 4 des airs de shooter générique…

Call of Duty : Black Ops 4

7.4

Gameplay

8.0/10

Contenu

8.5/10

Graphismes

6.5/10

Bande son

7.0/10

Finition

7.0/10

Les + :

  • Un contenu très riche (multi, mode zombie et battle royale)
  • Le nouveau mode Zombie
  • Un gameplay nerveux
  • Un Battle Royale efficace
  • De nombreux paramétrages

Les - :

  • Pas de mode solo
  • Des décors génériques
  • Pas joli joli en Battle Royale
  • Ca manque de personnalité (décors, univers, bande son)