Lundi, Qualcomm Technologies Inc. a annoncé l’arrivée de son interface Qualcomm Snapdragon 675 Mobile Platform. Le nouveau processeur SoC (qui rassemble les principaux composants de l’appareil sur une seule puce) est taillé pour les systèmes à capteurs de photo multiples, un gaming mobile “d’exception” et l’intelligence artificielle.

Alors que les smartphones haut de gamme, comme le Samsung Galaxy S9, le LG G7 ThinQ ou le Google Pixel, sont équipés du processeur Qualcomm Snapdragon 845, l’entreprise présente un processeur de milieu de gamme compatible avec des fonctionnalités prémiums. Celles-ci ne seront donc plus l’apanage des appareils stars.

Le moteur IA Qualcomm, le système de traitement d’image Qualcomm Spectra, la configuration CPU Qualcomm Kryo avec GPU Qualcomm Adreno forment un système capable d’offrir de nouvelles expériences aux consommateurs du monde entier, selon le vice-président du management de produit, Kedar Kondap. Grâce à ce processeur, il ne sera plus nécessaire de posséder un iPhone XS pour profiter d’un gaming mobile de qualité, pour faire des selfies épiques ou bien bénéficier d’une IA avancée.

Comme l’explique Qualcomm, les jeux les plus aboutis sont très exigeants avec les smartphones, notamment en termes d’images par seconde et d’API. Le Snapdragon 675 prend tout cela en compte. Le processeur a été optimisé pour les jeux à succès et les moteurs de jeu tels que Unity, Unreal et Messiah.

Le Snapdragon 675 répond aussi à la tendance des multiples capteurs d’images assistés par l’IA sur un même appareil. Le processeur est compatible avec une configuration à trois caméras, ce qui permet les prises de vue en grand-angle et super grand-angle. La puce permet également de profiter d’un mode portrait amélioré et d’un impressionnant mode ralenti HD illimité assisté par l’IA.

L’IA embarquée a aussi été pensée pour devenir l’assistant ultime en s’adaptant à la voix de l’utilisateur et en optimisant la durée de vie de la batterie. Elle prend aussi en charge la sécurité de l’appareil et la traduction, notamment.

Le 675 équipera les téléphones des consommateurs au premier trimestre de 2019. Mais l’interface mobile étant déjà disponible, les développeurs peuvent tout de suite créer des applications, des services et des fonctionnalités qui optimiseront cette nouvelle génération de processeur à système d’exploitation embarqué.