Fin de semaine dernière, le géant du streaming annonçait l’annulation de Luke Cage, l’une de ses séries les plus populaires.

Difficile de comprendre ce qui a bien pu pousser Netflix à annuler la production d’une troisième saison pour sa série Marvel Luke Cage. Au premier abord, tout semblait très bien se passer pour Cage : la série avait enregistré des audiences records pour la diffusion de la première saison, la critique était globalement très positive et Luke Cage figurait même parmi les personnages de séries les plus populaires sur les réseaux sociaux – un critère déterminant dans le choix de Netflix pour le renouvellement de séries. Etrangement pourtant, la plate-forme de streaming a choisi d’annuler le show…

Selon The Hollywood Reporter, cette décision ne serait pas étrangère à quelques conflits entre Netflix et Disney.

Tout d’abord, un différend créatif aurait très vite émergé entre Marvel et la production. The Hollywood Reporter n’apporte aucune précision sur cet élément, mais indique toutefois qu’il aurait toute son importance.

Ensuite, Netflix et Marvel ne seraient pas parvenus à trouver un accord pour la production d’une troisième saison. Il s’agit ici de l’élément financier, qui aurait causé une rétractation de Netflix. Certaines théories avancent déjà que Disney et Marvel auraient volontairement fait grimper les enchères pour pousser Netflix à se débarrasser de la franchise et ainsi la récupérer… Auquel cas Marvel aurait la volonté de reprendre en main le personnage de Luke Cage et lui offrir potentiellement une troisième saison sur sa plate-forme de streaming.

Ce qui nous amène lentement mais surement au troisième élément perturbateur : l’arrivée imminente de la plate-forme de streaming de Disney, qui se positionnera comme une rivale potentielle pour Netflix. On imagine dès lors que Netflix n’a probablement pas réfléchi très longtemps à ce sujet, préférant se débarrasser d’une franchise certes populaire mais pas indispensable à financer indirectement la plate-forme concurrente.

Les réactions des personnes impliquées dans la production laissent en tout cas suggérer que la décision n’avait pas été anticipée par Netflix.