Si vous avez connu l’époque des CD gravés et les premiers lecteurs MP3, vous avez forcément connu Winamp. Le lecteur de musique fondé en 1997, qui a connu son heure de gloire avant d’être détrôné par iTunes et les plateformes de streaming musical, fera son grand retour en 2019.

Alexandre Saboundijan, PDG de Radionomy, la société qui avait racheté Winamp, l’a confirmé à TechCrunch : “Il y aura une toute nouvelle version l’année prochaine, avec l’héritage de Winamp mais une expérience d’écoute plus complète“.

La firme affiche des ambitions considérables : devenir à nouveau la plateforme d’écoute de musique numéro un… sur tous les supports. Radionomy entend donc bien redonner un peu de fraîcheur à la version bureau de Winamp, mais aussi donner naissance à une déclinaison mobile.

D’après le co-fondateur de Radionomy, les expériences musicales ont tendance à ses disperser entre les fichiers MP3, la musique en streaming, les podcasts, la radio, etc. La promesse de ce nouveau Winamp est de centraliser tout ça sous un seul et même logiciel “et nous voulons que les gens l’aient sur chaque appareil“, conclut Alexandre Saboundijan.

Un rachat audacieux

Radionomy, c’est une société 100% belge fondée en 2007 qui a fait un choix audacieux (ou complètement irrationnel) : racheter Winamp en 2014. À cette époque, cela faisait déjà un an que le lecteur n’avait même plus été mis à jour.

La première mise à jour de Winamp, la version 5.8 arrivera dans les prochaines semaines avant d’être totalement refondu pour sa version 6 attendue, elle, dans le courant de l’année prochaine. L’application mobile sera lancée à cette même occasion.

Malgré le laisser-aller prolongé de Winamp, le programme n’en garde pas moins ses adeptes : le nombre d’utilisateurs mensuels atteint parfois les 100 millions. Cette importante communauté de fans serait un véritable tremplin pour permettre à la nouvelle version de décoller.