En Inde, un homme a été hospitalisé pour soigner son addiction à Netflix.

Cette histoire n’est pas une nouveauté, depuis longtemps les individus s’évadent de la réalité dans diverses occupations et divertissement. Une manière de s’éloigner de ses problèmes en s’occupant l’esprit à autre chose. Si la pratique peut parfois être bénéfique, il se peut aussi que cela soit néfaste dans les cas extrêmes. L’arrivée de service de streaming en continu ne fait pas exception, c’est un très bon moyen pour s’évader pendant des heures, voire des journées entières en regardant l’intégrale d’une série.

Des chercheurs se sont intéressés à ce nouveau type de dépendance, remarquant une perte d’efficacité au travail ou affectant leurs relations personnelles. Ces individus préférant la compagnie de films et séries, plutôt que les interactions sociales.

Un premier cas de dépendance au service de streaming Netflix a été déclaré à Bangalore, en Inde. Un homme de 26 ans, depuis 6 mois au chômage, s’est totalement coupé du reste du monde pour se plonger dans les séries proposées par Netflix. L’institut national de la santé mentale et des neurosciences (Nimhans) a décrété que cet homme était drogué à Netflix.

Le professeur en psychologie Manoj Kumar Sharma a étudié le cas du jeune homme et il explique que celui-ci devait passer plus de 7 heures devant ses séries et films avant de se sentir bien dans sa peau. «Chaque fois que sa famille le pressait de gagner sa vie ou qu’il voyait ses amis se porter bien, il regardait les émissions proposées en permanence. C’était une méthode d’évasion. Il pouvait oublier ses problèmes et il en retirait un immense plaisir » explique le docteur Sharma.

Une dépendance qui, au-delà de la détérioration de ses relations sociales, a également entrainé des problèmes de santé, notamment au niveau oculaire, une perturbation de son cycle de sommeil et une grande fatigue.

Pour ses médecins, la cause de cette dépendance serait justement l’état psychologique dans lequel l’homme se trouvait. Ainsi, il pouvait s’évader dans un monde fictif. Dans son cas, le traitement préconisé est une thérapie, afin de traiter ses problèmes psychologies, ainsi que des exercices de relaxation.

Les personnes fragilisées sont souvent les plus susceptibles de développer une dépendance. La particularité des services de streaming peut être une nouvelle forme de drogues. Il est tellement facile de faire enchainer les épisodes et de découvrir de nouvelles séries. On est loin des semaines d’attente entre deux épisodes comme à la télévision. La gratification est permanente sur Netflix.

Le cas de ce jeune homme pourrait ne pas être le dernier, d’autant que de nouveaux services de streaming devraient bientôt faire leur apparition. Il est important de se donner des limites, histoire que cela reste un plaisir. Ainsi, il est donc conseillé de faire des pauses dans ses séries. Un objet de divertissement ne doit pas prendre le pas sur sa vie sociale ou professionnelle.