À peine quelques jours après son lancement, Venom serait déjà suivi d’un prochain opus, d’après le réalisateur du film, Ruben Fleischer.

Une fois n’est pas coutume, Marvel dévoile un nouveau personnage lors du générique de fin de Venom. Si vous ne l’avez pas encore vu, sachez qu’il y aura du spoil. On vous aura prévenu.

À l’issue du film donc, le générique s’interrompt l’espace de quelques secondes pour mettre en scène le personnage Cletus Kasady, campé par Woody Harrelson, enfermé dans une cellule. Eddie Brock (Tom Hardy) entre alors entre ces quatre murs pour l’interviewer.

Cletus Kasady, ce n’est autre que Carnage, le symbiote au nom bien attribué qui ne fait pas la différence entre les innocents et les coupables. Interviewé par ComicBook, Ruben Fleischer s’est expliqué sur cette séquence inter-générique et sur le choix de l’acteur Woody Harrelson.

Laisser l’acteur se déchaîner

J’ai évidemment une relation étroite avec Woody“, explique le réalisateur, qui a a déjà travaillé avec l’acteur sur le tournage de Zombieland, ainsi que sur la suite de ce dernier attendue pour octobre 2019. “C’est un de mes acteurs préférés, sinon mon acteur préféré, et c’est aussi un être humain incroyable“, ajoute-t-il.

Après plusieurs rôles tragiques et comiques, le réalisateur veut tendre une nouvelle main à Woody Harrelson : “ce serait vraiment amusant de lui donner le droit de redevenir complètement fou, ce dont le personnage a besoin et dont il est capable, et qu’il serait si amusant à regarder.

Si suite il y a, et suite il y aura, Carnage sera donc bel et bien de la partie. Venom a réalisé un démarrage fulgurant, engrangeant 10 millions de dollars lors de son avant-première le 4 octobre et 80 millions de dollars pendant son premier week-end. Si le succès ne s’estompe pas, Cletus Kasady a toutes les chances de faire un carnage dans un prochain opus.